Annual Report 2013
The state of the world's human rights

15 January 2009

Indonésie : des militants papous condamnés à l’emprisonnement pour avoir déployé un drapeau

Indonésie : des militants papous condamnés à l’emprisonnement pour avoir déployé un drapeau
La Haute Cour de Papouasie a alourdi les peines d’emprisonnement prononcées contre 11 manifestants qui avaient été condamnés uniquement pour avoir déployé un drapeau interdit, et qui avaient fait appel de ce jugement.

Les 11 militants ont été arrêtés en mars 2008 pour avoir hissé le drapeau représentant l'« Étoile du matin », emblème de l'indépendance papoue. Ils ont dans un premier temps été condamnés à huit mois d'emprisonnement. La Haute Cour provinciale de Papouasie a, en appel, alourdi ces peines, qui sont passées à trois ans d’emprisonnement ou plus.

Amnesty International a demandé mercredi 14 janvier leur libération immédiate et inconditionnelle. L’organisation a appelé le gouvernement indonésien à supprimer le règlement gouvernemental de 2007 qui interdit le déploiement de drapeaux séparatistes.

Les drapeaux avaient été hissés lors de plusieurs manifestations pacifiques organisées pour protester contre le règlement gouvernemental de 2007.

Jack Wanggai, militant bien connu, a été condamné à une peine de trois ans et demi d’emprisonnement, et dix autres militants ont été condamnés à des peines de trois ans d'emprisonnement. Les condamnés ont l'intention de déposer un recours contre cette décision devant la Cour suprême indonésienne.

« En emprisonnant des manifestants pour trois ans simplement parce qu'ils ont déployé un drapeau, il semble que l'on veuille faire un exemple pour intimider d'autres militants papous, a déclaré Donna Guest, directrice adjointe du programme Asie-Pacifique d'Amnesty International. Cela représente un recul par rapport à la tendance observée récemment en faveur d'une plus grande ouverture et d'un plus grand respect pour la liberté d'expression en Indonésie ces dernières années. »

La situation des droits humains en Papouasie, province la plus orientale de l’Indonésie, s’est considérablement dégradée au cours des dernières années. La population locale, dont l’origine ethnique est différente de celle du reste de la population indonésienne, remet de plus en plus en cause la politique du gouvernement indonésien en ce qui concerne les ressources naturelles de la Papouasie et la migration d’une population non papoue dans cette province.

Le gouvernement indonésien maintient sur place un important contingent de policiers et de militaires souvent accusés d'intimider et de menacer les membres de la population locale qui demandent, de manière pourtant pacifique, une plus grande autonomie ou l’indépendance pour cette province de l’Indonésie.

Issue

Activists 
Freedom Of Expression 
Trials And Legal Systems 

Country

Indonesia 

Region

Asia And The Pacific 

@amnestyonline on twitter

News

18 September 2014

Nigeria’s police and military routinely torture women, men, and children – some as young as 12 – using a wide range of methods including beatings, shootings and rape... Read more »

19 September 2014

The Guatemalan government is fuelling the fires of conflict by failing to consult local communities before awarding mining licences to companies.

Read more »
19 September 2014

A Thai court’s decision to uphold a 10-year prison sentence given to an editor and social activist for allegedly insulting the royal family continues the relentless erosion of... Read more »

19 September 2014

Ireland’s latest guidelines on abortion are mere window-dressing that will confuse health professionals and endanger women’s lives and rights.

Read more »
19 September 2014

The Egyptian authorities are putting at risk the life of a jailed activist, whose health has sharply deteriorated after more than 230 days on hunger strike, by denying him... Read more »