Annual Report 2013
The state of the world's human rights

1 December 2008

Croatie : des journalistes en ligne de mire

Croatie : des journalistes en ligne de mire
En Croatie, les journalistes sont violemment attaqués lorsqu’ils tentent d'exposer la vérité au sujet des crimes de guerre et de la corruption, et les autorités ne les protègent pas.

Plusieurs reporters ont ainsi été victimes de manœuvres d’intimidation et ont reçu des coups, et en octobre, Ivo Pukanic, propriétaire de l’hebdomadaire croate Nacional, a été tué dans un attentat à la voiture piégée à Zagreb à la suite d’une enquête menée par son magazine sur le crime organisé en ex-Yougoslavie.

Amnesty International a appelé les autorités croates à prendre des mesures face aux menaces qui pèsent sur les journalistes. Cet appel a été lancé alors que Drago Hedl, l’un des journalistes les plus en vue du pays, a reçu de nouvelles menaces de mort en lien avec ses investigations mettant en lumière l’implication d’un homme politique croate de premier plan dans le meurtre de Serbes de Croatie à Osijek durant la guerre, entre 1991 et 1995.

« Les menaces à l’encontre de Drago Hedl visent sans aucun doute à décourager les journalistes qui comme lui ont joué un rôle crucial dans la dénonciation des atteintes aux droits humains, de rendre publiques leurs conclusions, a déclaré Nicola Duckworth, directrice du programme Europe et Asie centrale d’Amnesty International. Les autorités croates doivent montrer l’exemple en enquêtant sur ces menaces et en traduisant leurs auteurs présumés en justice. »

Drago Hedl a reçu au moins quatre menaces de mort liées à des articles d’investigation sur des crimes de guerre commis à Osijek. Le 27 novembre, il a reçu de nouvelles menaces sous forme de SMS envoyés sur son téléphone portable, à la suite desquelles il a obtenu une protection policière.

Drago Hedl est l’un des journalistes croates les plus connus. Il a reçu de nombreux prix internationaux pour ses enquêtes sur les crimes de guerre commis en Croatie entre 1991et 1995 ; il s’intéresse particulièrement à ceux qui ont été perpétrés dans la région d’Osijek.

Des journalistes ont été la cible de plusieurs attaques en 2008 en Croatie. En juin, Dusan Miljus, journaliste au quotidien croate Jutarnji List, a été violemment battu par des inconnus devant son domicile à Zagreb, après la publication d’articles sur l’implication de membres de la classe politique dans des activités commerciales illégales.

En novembre, une bombe factice a été découverte sous la voiture de Hrvoje Appelt. Cet acte serait lié à ses investigations sur un trafic illégal de pétrole impliquant des organisations criminelles d’autres pays de l’Europe du Sud-Est.

À la connaissance d’Amnesty International, ces agressions n’ont fait l’objet d’aucune enquête, et aucun des responsables présumés n’a été déféré à la justice.

« Nous demandons instamment aux autorités croates de mener dans les meilleurs délais une enquête effective et impartiale pour que les auteurs présumés de ces menaces soient déférés à la justice. L’organisation appelle également les autorités à prendre des mesures efficaces pour mettre fin aux actes d’intimidation de plus en plus nombreux et aux agressions, qui se soldent parfois par la mort des personnes visées », a souligné Nicola Duckworth.

Issue

Crimes Against Humanity And War Crimes 
Freedom Of Expression 
Impunity 

Country

Croatia 

Region

Europe And Central Asia 

@amnestyonline on twitter

News

11 April 2014

There are mounting fears over the fate of  a man who went missing 11 days ago after tweeting pictures of an attempted jail break in Abuja, Amnesty International said today... Read more »

08 April 2014

Rick Perry must stop Wednesday’s execution of Ramiro Hernández Llanas, a Mexican national with a mental disability.

Read more »
14 April 2014

The early release in Viet Nam of several prisoners of conscience is welcome, but serves to highlight the situation of at least 70 others who remain jailed for peacefully... Read more »

09 April 2014

A new resource to arm lawyers, defendants and the judiciary with the tools to fight against unfair trials and injustice is published by Amnesty International today.

Read more »
16 April 2014

Ten years after serving a full sentence for his revelations to the press about Israel’s nuclear weapons programme, Mordechai Vanunu still faces severe restrictions that... Read more »