Annual Report 2013
The state of the world's human rights

3 April 2008

La police doit rester neutre au Zimbabwe

La police doit rester neutre au Zimbabwe
Le 29 mars 2008, les Zimbabwéens se sont rendus aux urnes pour élire leur président de la République ainsi que leurs députés, sénateurs et conseillers municipaux. Selon les résultats publiés par la commission électorale zimbabwéenne, le principal parti d’opposition, le Mouvement pour le changement démocratique (MDC), dirigé par Morgan Tsvangirai, a remporté 99 sièges au Parlement, le parti au pouvoir, l’Union nationale africaine du Zimbabwe-Front patriotique (ZANU-PF), en a obtenu 97 et la faction du MDC dirigée par Arthur Mutambara, 10. Un autre siège a été attribué à un candidat indépendant.

La situation est calme dans l’ensemble, les partis politiques s’efforçant tous d’avoir une attitude modérée, mais la population est impatiente et préoccupée par la lenteur avec laquelle la commission électorale communique les résultats.

Au vu de ce contexte extrêmement tendu, Amnesty International exhorte le chef de la police zimbabwéenne à veiller à ce que les agents placés sous ses ordres conservent une attitude de neutralité et respectent les droits de tous.

Aux termes de la Loi électorale, si aucun des candidats à la présidence n’obtient plus de 50 p. cent des voix lors du premier tour, un second tour doit avoir lieu dans les vingt et un jours qui suivent pour départager les deux candidats ayant remporté le plus grand nombre de scrutins.

Dans le cas où un deuxième tour serait nécessaire, Amnesty International demande au gouvernement du Zimbabwe de respecter pleinement les droits à la liberté d’association et de réunion pacifique de tous les candidats et partis politiques.

Le gouvernement doit également veiller à ce que les policiers agissent avec modération quand ils interviennent pour des opérations de maintien de l’ordre lors des manifestations pacifiques. De plus, les droits des personnes arrêtées et maintenues en détention par la police doivent tous être respectés, et les détenus doivent pouvoir consulter un avocat et recevoir de la nourriture, de l’eau et des soins médicaux.

Read More

Les droits humains attaqués à l’approche des élections au Zimbabwe (appel à l’action, 5 mars 2008)

Issue

Law Enforcement 

Country

Zimbabwe 

Region

Africa 

@amnestyonline on twitter

News

31 October 2014

UN peacekeepers and the Congolese authorities must act urgently to protect civilians from a spate of sporadic attacks by armed rebels which has left at least 100 dead in... Read more »

30 October 2014

The fourth anniversary of the killing of an outspoken community leader in Maranhão state must be a wake-up call to the Brazilian government to urgently address increasing... Read more »

29 October 2014

The death sentence against a leading opposition figure in Bangladesh for war crimes will not bring justice to the millions of victims of the independence war.

Read more »
30 October 2014

 The onus is on the UK government to answer allegations for its role in the Abdul Hakim Belhaj rendition case.

Read more »
30 October 2014

Lawless militias and armed groups on all sides of the conflict in western Libya are carrying out rampant human rights abuses, including war crimes, according to a new... Read more »