Annual Report 2013
The state of the world's human rights

23 August 2013

République démocratique du Congo. Après un pilonnage meurtrier de Goma et alentours, il apparaît plus que nécessaire de protéger les civils

République démocratique du Congo. Après un pilonnage meurtrier de Goma et alentours, il apparaît plus que nécessaire de protéger les civils
Des obus ont été tirés à Goma, dans l’est de la RDC, alors que se poursuivaient les affrontements entre les rebelles du M23 et les forces gouvernementales.

Des obus ont été tirés à Goma, dans l’est de la RDC, alors que se poursuivaient les affrontements entre les rebelles du M23 et les forces gouvernementales.

© HABIBOU BANGRE/AFP/Getty Images


Ces morts sont dramatiques, et résultent d’une violation du droit international humanitaire
Source: 
Lucy Freeman, directrice adjointe du Programme Afrique d’Amnesty International
Date: 
Fri, 23/08/2013

Les parties en conflit dans l’est de la RDC doivent redoubler d’efforts pour protéger les civils contre les attaques, a déclaré Amnesty International avec insistance après que des tirs d’obus, ce jeudi 22 août, ont fait vingtaine de blessés et deux morts, un enfant et une femme

Trois secteurs de la ville orientale de Goma ont été touchés, et 21 civils et un soldat ont dû recevoir des soins. Un enfant de huit ans et une femme qui se trouvaient parmi les blessés sont par la suite décédés. L’origine de l’attaque demeure inconnue.

« Ces morts sont dramatiques, et résultent d’une violation du droit international humanitaire, a déclaré Lucy Freeman, directrice adjointe du Programme Afrique d’Amnesty International.

« Les zones densément peuplées ne doivent pas être pilonnées ; les affrontements qui ont lieu à proximité de zones habitées mettent aussi en danger la vie des civils. Des attaques ayant, semble-t-il, été lancées par la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO) sur des positions du M23, il s’avère indispensable que les forces de l’ONU redoublent d’efforts pour protéger les civils et fassent en sorte que toute opération contre des groupes armés soit conduite dans le respect total et permanent du droit international humanitaire. »

Les attaques aveugles – celles qui ne sont pas ou ne peuvent pas être dirigées contre un objectif militaire spécifique – contre une zone à population civile constituent des violations du droit international humanitaire.

Pour pouvoir déterminer l’origine du pilonnage du 22 août et le type de système utilisé il faudra procéder à une analyse balistique.

Le ministère rwandais de la Défense a fait savoir qu’un obus est tombé sur un village dans le district de Rubavu, en territoire rwandais, et il accuse l’armée congolaise d’avoir commis un « acte de provocation ».

Ces derniers mois, des combats sporadiques ont à plusieurs reprises rompu les trèves de facto entre l’armée et le M23. Les derniers affrontements avant ceux de jeudi dernier remontent à entre le 13 et le 20 juillet.

Issue

Crimes Against Humanity And War Crimes 
United Nations 

Country

Democratic Republic Of Congo 

Region

Africa 

@amnestyonline on twitter

News

21 August 2014

Children accused of being members of armed groups in the conflict in Mali are languishing in adult jails while human rights abuses continue.

Read more »
15 August 2014

The number of killings perpetrated by the police is on the rise again in the Dominican Republic whilst legislation intended to fix the problem stalls and stagnates in Congress... Read more »

19 August 2014

A Manipur court ruling directing the release of prisoner of conscience Irom Sharmila because there were no grounds for charging her with attempted suicide is a legal and... Read more »

21 August 2014

After fleeing their homes and surviving a perilous Mediterranean crossing, African migrants in Italy are falling prey to labor gangs.

Read more »
20 August 2014

The apparent execution-style killing by the Islamic State (IS) armed group of a US reporter who went missing in Syria constitutes a war crime.

Read more »