Annual Report 2013
The state of the world's human rights

Press releases

28 March 2013

Tirs d'obus meurtriers sur l'Université de Damas – les attaques aveugles doivent cesser

Une université syrienne située dans une zone contrôlée par le gouvernement a été touchée par des tirs de roquettes qui auraient tué une quinzaine de personnes et en auraient blessé beaucoup d'autres. Amnesty International a qualifié cette attaque de grave violation des lois de la guerre.

L'attaque contre la faculté d'Architecture de l'Université de Damas a eu lieu alors que les combats dans ce secteur se sont accrus au cours des derniers jours.

« Ceux qui endurent les pires atrocités dans ce conflit brutal sont les civils, a déclaré Philip Luther, directeur du programme Moyen-Orient et Afrique du Nord d'Amnesty International. Toutes les parties doivent respecter le droit international humanitaire et ne pas procéder à des attaques aveugles, qui tuent et blessent les civils. »

« On ne sait pas encore avec précision qui a lancé les obus qui sont tombés dans ce quartier contrôlé par le gouvernement, mais une chose est sûre : ils ont été tirés dans une zone où se trouvent de nombreux civils. Les tirs de mortier sont totalement inappropriés dans les zones habitées. Même si l'objectif était militaire, le type d'obus qui a été utilisé pour attaquer une cible à proximité de civils témoigne d'un mépris total du sort de ces personnes, et du droit international humanitaire.

« Le fait que, selon certaines informations, un groupe armé avait récemment conseillé aux civils d'évacuer certains secteurs dans Damas en prévision d'attaques n'exempte pas ses membres de la responsabilité qui leur incombe d'épargner au maximum les civils. S'il apparaît qu'une attaque risque d'être aveugle et disproportionnée, elle doit être immédiatement annulée. »

« Les États qui ont prévu de fournir des armes à l'opposition doivent veiller à ce qu'elles ne soient pas utilisées par la suite pour violer le droit international humanitaire. »

À ce jour, l'attaque n'a pas été revendiquée et les victimes n'ont pas encore été identifiées.

AI Index: PRE01/160/2013
Region Middle East And North Africa
Country Syria
For further information, contact International Press Office »

International Press Office

Phone : +44 (0) 20 7413 5566
9:30 - 17:00 GMT Monday-Friday
Phone : +44 (0) 777 847 2126
Line open 24 hours a day
Fax : +44 (0) 20 7413 5835
International Press Office
Peter Benenson House
1 Easton Street
London
WC1X 0DW
UK
Follow International Press Office on Twitter
@amnestypress