Annual Report 2013
The state of the world's human rights

21 May 2012

Liban. Il faut une enquête indépendante sur les homicides survenus à un poste de contrôle

Liban. Il faut une enquête indépendante sur les homicides survenus à un poste de contrôle
Cheikh Ahmad Abdel Wahed, détracteur du président syrien Bachar el Assad, a été inhumé lundi 21 mai dans sa ville natale d'al Bireh.

Cheikh Ahmad Abdel Wahed, détracteur du président syrien Bachar el Assad, a été inhumé lundi 21 mai dans sa ville natale d'al Bireh.

© JOSEPH EID/AFP/GettyImages


Il est primordial qu'une enquête soit menée dans les meilleurs délais par un organe indépendant. Elle doit être approfondie et impartiale, comme l'exigent les normes internationales relatives aux droits humains. Tous les responsables présumés de ces agissements doivent être déférés à la justice, sans recourir à la peine de mort.
Source: 
Ann Harrison, directrice adjointe du programme Afrique du Nord et Moyen-Orient d'Amnesty International
Date: 
Mon, 21/05/2012

Un éminent dignitaire religieux libanais opposé au gouvernement syrien et un homme l'accompagnant ont été abattus à un poste de contrôle dans le nord du Liban. Amnesty International exhorte les autorités libanaises à diligenter une enquête indépendante sur ces homicides, et non une enquête menée par l'armée ou d'autres forces de sécurité.

Cheikh Ahmad Abdel Wahed, détracteur du président syrien Bachar el Assad et de son gouvernement, et Muhammad Hussein Merheb ont été abattus dimanche 20 mai à un poste de contrôle à Kouaikhat, dans la région d'Akkar, dans le nord du pays.

Trois autres personnes auraient été tuées lors d'affrontements entre groupes rivaux qui ont fait suite aux coups de feu tirés au poste de contrôle.

« Il est primordial qu'une enquête soit menée dans les meilleurs délais par un organe indépendant. Elle doit être approfondie et impartiale, comme l'exigent les normes internationales relatives aux droits humains. Tous les responsables présumés de ces agissements doivent être déférés à la justice, sans recourir à la peine de mort », a déclaré Ann Harrison, directrice adjointe du programme Afrique du Nord et Moyen-Orient d'Amnesty International.

Dans une déclaration rendue publique le 20 mai, le commandement de l'armée libanaise a exprimé ses plus vifs regrets pour la mort des deux hommes et assuré qu'il allait immédiatement mettre sur pied une commission d'enquête composée de hauts responsables et de hauts gradés de la police militaire dépendant de l'organisme judiciaire pertinent.

Amnesty International a déjà écrit aux autorités libanaises pour détailler les conditions qui doivent être remplies pour mener des enquêtes indépendantes et impartiales sur les allégations de violations des droits humains et autres violences.

En 2007 et 2008, elle avait écrit au Premier ministre de l'époque Fouad Siniora et au ministre de la Défense pour faire part de ses préoccupations concernant les violations présumées commises par l'armée libanaise dans le cadre des événements de Nahr al Bared, en 2007. Ces événements avaient fait l'objet d'enquêtes internes de l'armée, investigations qui n'étaient ni indépendantes ni impartiales.

Le Liban, politiquement fragile, est depuis peu le théâtre de violences et de tensions croissantes, exacerbées par la crise qui sévit en Syrie voisine.

Issue

Armed Conflict 
Extrajudicial Executions And Other Unlawful Killings 
MENA unrest 

Country

Lebanon 

Region

Middle East And North Africa 

@amnestyonline on twitter

News

16 October 2014

Repressive and discriminatory legislation enacted over the last 18 months in Uganda has led to increasing state repression, violence and homophobic and gender-based... Read more »

17 October 2014

Prisoner of conscience and torture victim Ángel Amílcar Colón Quevedo has been released from prison after five years in pre-trial detention, in a move that is welcome but... Read more »

22 October 2014

The release from prison of one of Viet Nam’s most high profile prisoners of conscience is a positive step, but authorities must now free the scores of other peaceful... Read more »

20 October 2014

An Amnesty International investigation into allegations of execution-style and other deliberate killings by pro-Russian separatists and pro-Kyiv forces has found evidence... Read more »

17 October 2014

Testimonies gathered by Amnesty International indicate that Egyptian security forces used excessive force to crack down on recent student demonstrations at Alexandria... Read more »