Annual Report 2013
The state of the world's human rights

Press releases

21 November 2011

Amnesty International nomme un directeur pour son nouveau bureau au Brésil

Amnesty International a annoncé lundi 21 novembre la nomination d'Atila Roque à la tête du nouveau bureau de l'organisation au Brésil.

« Nous sommes très enthousiasmés par l'ouverture de notre nouveau bureau au Brésil à un moment clé de son histoire et par le fait que quelqu'un d'aussi expérimenté et talentueux qu'Atila Roque dirige le travail d'Amnesty International dans ce pays, a déclaré Salil Shetty, secrétaire général d'Amnesty International.

« Notre présence permanente dans ce pays nous permettra d'ajouter nos efforts à ceux du mouvement local très dynamique de défense des droits humains afin que les droits humains de tous les Brésiliens soient respectés et que le Brésil soit mieux sensibilisé aux questions internationales relatives aux droits humains. »

Atila Roque rejoint Amnesty International au moment où l'organisation cherche à donner plus de force à une voix provenant d'un pays en développement dans son message mondial de défense des droits humains, et où le Brésil gagne de plus en plus d'influence sur la scène international.

Dans ce pays, l'organisation continuera de travailler sur des questions mondiales aussi diverses que la peine de mort aux États-Unis, les prisonniers d'opinion en Chine et les expulsions forcées en Angola.

Sur le plan national, elle examinera des questions telles que la sécurité publique, les droits des peuples indigènes, le droit au logement et le manque persistant de justice pour les violations des droits humains commises pendant la dictature militaire du pays.

« Le Brésil a connu des progrès considérables en termes de consolidation de la démocratie et d'avancée du développement social. La croissance économique du pays a été rapide au cours des quelques dernières années et de nombreux Brésiliens sont sortis de l'extrême pauvreté. Cependant, il reste beaucoup à faire pour faire respecter pleinement tous les droits humains pour toutes les personnes sans discrimination, a souligné Atila Roque.

« Avec nos partenaires locaux de la société civile et l'ensemble des défenseurs des droits humains, Amnesty International est là pour contribuer à améliorer l'existence de ceux qui sont les plus concernés par les violations des droits humains et pour renforcer encore la culture des droits humains au Brésil.

« Le Brésil ayant de plus en plus d'influence dans le monde, Amnesty International peut apporter une dimension mondiale au travail de campagne mené dans ce pays. Nous encouragerons les Brésiliens de tous horizons à rejoindre les militants d'Amnesty International dans le monde entier pour combattre les atteintes aux droits humains, où qu'elles soient commises. »

Complément d'information

Atila Roque est né à Rio de Janeiro en 1959.

Avant de rejoindre Amnesty International, il était directeur de l'Institut d'études socio-économiques (INESC), une ONG brésilienne, depuis 2006.

Entre 2003 et 2006, il a été directeur exécutif d'ActionAid pour les États-Unis à Washington.

Auparavant, il a été coordinateur des politiques publiques et de la mondialisation à l'Institut brésilien d'analyses socio-économiques (IBASE) et a également travaillé comme coordinateur de Social Watch, un réseau mondial qui assure le suivi des engagements pris par les gouvernements lors des conférences sociales soutenues par les Nations unies, comme celles de Vienne (Conférence mondiale sur les droits de l'homme, 1993), de Pékin (Conférence mondiale sur les femmes, 1995), de Copenhague (Sommet mondial pour le développement social, 1995) et de Durban (Conférence mondiale contre le racisme, 2001). Il a en outre été directeur de l'Association brésilienne des ONG et l'un des fondateurs du Forum social mondial en 2001.

Atila Roque est titulaire d'une licence d'histoire de l'Institut de philosophie et de sciences sociales de l'Université fédérale de Rio de Janeiro (UFRJ) et d'un master de sciences politiques de l'Institut universitaire de recherche de Rio de Janeiro (IUPERJ).

Il a écrit divers articles, parmi lesquels Construction and de-construction of the silence: reflection about racism and of anti-racism in society, publié dans le livre Convergent Paths, State and Society Overcoming Social Inequality, et Challenges and Dilemmas Regarding the Debate About Racism in Brazil, publié dans Society and New Policies.

AI Index: PRE01/581/2011
Region Americas
Country Brazil
For further information, contact International Press Office »

International Press Office

Phone : +44 (0) 20 7413 5566
9:30 - 17:00 GMT Monday-Friday
Phone : +44 (0) 777 847 2126
Line open 24 hours a day
Fax : +44 (0) 20 7413 5835
International Press Office
Peter Benenson House
1 Easton Street
London
WC1X 0DW
UK
Follow International Press Office on Twitter
@amnestypress