Annual Report 2013
The state of the world's human rights

13 October 2011

Le Malawi doit arrêter le président soudanais Omar el Béchir durant son séjour dans le pays

Le Malawi doit arrêter le président soudanais Omar el Béchir durant son séjour dans le pays

Le Malawi doit arrêter le président soudanais recherché Omar el Béchir et le remettre à la Cour pénale internationale (CPI), a déclaré Amnesty International jeudi 13 octobre.

Omar el Béchir doit se rendre au Malawi le 14 octobre afin de participer à un sommet régional sur le commerce, bien que deux mandats d'arrêt internationaux aient été décernés à son encontre pour génocide, crimes contre l'humanité et crimes de guerre, pour le rôle qu'il a joué dans le conflit au Darfour.

Le président malawien Bingu wa Mutharika a déclaré au mois de mars que les dirigeants africains devraient être jugés pour leurs crimes uniquement par des tribunaux nationaux, et en aucun cas par la CPI.

« La réticence à soutenir la CPI dont fait preuve publiquement le président Bingu wa Mutharika n'est pas acceptable, a indiqué Marek Marczynski, directeur de campagne, de recherche et de politiques d'Amnesty International pour la Campagne pour la justice internationale.

« Les autorités sont légalement tenues de rendre véritablement justice aux victimes des crimes contre l'humanité et autres crimes relevant du droit international commis au Darfour et ne doivent pas accueillir des fugitifs internationaux. »

Si le Malawi n'arrête pas le président Omar el Béchir, il bafouera les obligations qui lui incombent au titre du Statut de Rome de la Cour pénale internationale, qu'il a ratifié le 19 septembre 2002.

Depuis qu'il a éclaté en 2003, le conflit au Darfour a fait plus de 300 000 morts, tandis que des milliers de personnes ont été violées et des millions déplacées de force.

Or, le président soudanais Omar el Béchir fait l'objet depuis mars 2009 d'un mandat d'arrêt émis par la CPI pour crimes contre l'humanité et crimes de guerre. Un autre mandat portant sur trois inculpations de génocide au Darfour a été délivré en juillet 2010.

Amnesty International appelle tous les membres de la communauté internationale à appuyer la CPI dans l'exécution de ses mandats d'arrêt relatifs à la situation au Soudan.

Read More

La Chine doit arrêter le président soudanais (nouvelle, 16 juin 2011)
Malaisie : les autorités doivent arrêter le président soudanais recherché pour crimes de guerre (nouvelle, 13 juin 2011)
Djibouti refuses to arrest Sudanese President Omar Al-Bashir (déclaration publique, 9 mai 2011)
La République centrafricaine doit arrêter Omar el Béchir durant son séjour dans ce pays (déclaration publique, 1er décembre 2010)
Le Kenya refuse d'arrêter le président soudanais Omar el Béchir (nouvelle, 27 août 2010)

Issue

Crimes Against Humanity And War Crimes 
International Justice 

Country

Malawi 
Sudan 

Region

Africa 

Campaigns

International Justice 

@amnestyonline on twitter

News

19 December 2014

A flurry of activity by UN member states to sign and ratify the global Arms Trade Treaty before it enters into force next week is another clear sign of the overwhelming... Read more »

18 December 2014

The rights of migrants are being trampled across the globe as they face economic exploitation, discrimination and racism in a range of countries.

Read more »
22 December 2014

Pakistan's reported plans to execute 500 more people are “deeply disturbing” and would do nothing to protect civilians from the conflict with the Taliban.

Read more »
24 December 2014

Pro-Kyiv volunteer battalions are increasingly blocking humanitarian aid into eastern Ukraine in a move which will exacerbate a pending humanitarian crisis in the run up to... Read more »

23 December 2014

Torture, including rape and other forms of sexual violence, suffered by women and girls from Iraq’s Yezidi minority who were abducted by the armed group calling itself the... Read more »