Annual Report 2013
The state of the world's human rights

22 September 2011

Premières condamnations pour le port du voile intégral en France: une «parodie de justice»

Premières condamnations pour le port du voile intégral en France: une «parodie de justice»

Les condamnations à une peine d'amende - les premières dans ce genre d'affaire – prononcées le 22 septembre contre deux musulmanes poursuivies pour port du voile intégral constituent une violation des droits de ces femmes à la liberté d'expression et de religion a déclaré Amnesty International.

Un tribunal de Meaux (région parisienne) a condamné Hind Ahmas et Najate Naït Ali à une peine d'amende, respectivement de 120 et 80 euros, pour avoir porté le niqab (voile intégral) dans l'espace public.

Les deux femmes avaient été interpellées par la police dans la rue, à proximité de la mairie de Meaux, alors qu'elles participaient à une manifestation contre l'interdiction du port du voile.

« C'est une parodie de justice et c'est un jour de honte pour la France, a déclaré John Dalhuisen, directeur adjoint du programme Europe et Asie centrale d'Amnesty International. Ces femmes sont punies pour s'être vêtues de la façon dont elles voulaient se vêtir.

« Au lieu de protéger les droits des femmes, l'interdiction du port du voile viole leur droit à la liberté d'expression et de religion. »

L'interdiction du port de vêtements ou accessoires dissimulant le visage dans tous les lieux publics en France, y compris dans la rue, les établissements scolaires, les transports en commun et les tribunaux, est entrée en vigueur le 11 avril 2011.

« Nous craignons que les femmes qui, en France, choisissent de porter le niqab se sentent désormais emprisonnées chez elles, parce qu'il leur est interdit de circuler dans les rues de leur pays vêtues de la façon dont elles souhaitent se vêtir », a déclaré John Dalhuisen.

L'argument du gouvernement au moment du dépôt du projet de loi en vue de l'interdiction était que cette mesure s'imposait au nom de la sécurité publique et de la protection des femmes contre les pressions visant à les obliger à porter le voile intégral.

Amnesty International conteste cet argument et estime que l'État peut protéger les femmes contre de telles pressions en combattant les stéréotypes liés au genre, les violences contre les femmes et les attitudes discriminatoires, et en appliquant lorsque nécessaire les dispositions en la matière prévues par le droit pénal et le droit de la famille.

La question de la dissimulation du visage peut donner lieu à des préoccupations légitimes en matière de sécurité. Il faut répondre à celles-ci en établissant des restrictions précises sur la dissimulation totale du visage dans des lieux bien définis où il existe un risque important.

« En ce qui concerne la sécurité, l'interdiction totale de la dissimulation du visage dans l'espace public est une mesure inutile et discriminatoire, a déclaré John Dalhuisen.

« En ce qui concerne la protection des femmes, l'État dispose de mesures bien plus appropriées qu'une interdiction qui contraint les femmes faisant le choix de porter le voile intégral à rester cloitrées chez elles. »

Read More

La France vote en faveur de l'interdiction du voile intégral (nouvelle, 13 juillet 2010)
Espagne : les responsables politiques doivent refuser l'interdiction du voile intégral (nouvelle, 29 juin 2010)
Les parlementaires français appelés à rejeter l'interdiction du port du voile intégral (nouvelle, 19 mai 2010)
La Belgique vote en faveur de l'interdiction du voile intégral (nouvelle, 30 avril 2010)

Country

France 

Region

Europe And Central Asia 

Issue

Freedom Of Expression 

@amnestyonline on twitter

News

11 July 2014

Refugees in Nairobi are appealing against a controversial ruling that would force thousands of Somalis from their homes to live in squalid overcrowded camps in north Kenya.

Read more »
19 June 2014

Chile’s commitment to decriminalize abortion in cases where the pregnancy was the result of rape, the woman’s life is in danger and when the foetus is not viable is a positive... Read more »

10 July 2014

The sentencing of five media workers in Myanmar each to 10 years’ imprisonment with hard labour for “disclosing state secrets” makes today a dark day for freedom of expression... Read more »

11 July 2014

Amnesty International has gathered graphic and compelling evidence of savage beatings and other torture meted out against activists, protesters and journalists in eastern... Read more »

11 July 2014

Amnesty International is calling for a UN-mandated international investigation into violations committed on all sides amidst ongoing Israeli air strikes across the... Read more »