Annual Report 2013
The state of the world's human rights

7 February 2011

Les autorités indonésiennes doivent enquêter sur les homicides de membres de la communauté ahmadiyya

Les autorités indonésiennes doivent enquêter sur les homicides de membres de la communauté ahmadiyya

Amnesty International exhorte le gouvernement indonésien à enquêter sur les homicides de trois membres d'un groupe religieux minoritaire lynchés par une foule sur l'île de Java dimanche 6 février.

Selon certaines informations, ces hommes ont été tués lorsque plus de 1 000 personnes brandissant des pierres, des machettes, des sabres et des lances ont fait irruption dans la maison d'un dirigeant de la minorité religieuse ahmadie dans le sous-district de Cikeusik, dans la province de Banten, dimanche 6 février. Plusieurs autres ahmadis ont été blessés lors de l'attaque et deux seraient portés disparus.

« Cette attaque brutale contre des fidèles ahmadis témoigne de l'incapacité persistante du gouvernement indonésien à protéger les minorités religieuses contre le harcèlement et les violences et à amener les responsables présumés à rendre compte de leurs actes, a indiqué Donna Guest, directrice adjointe du programme Asie-Pacifique d'Amnesty International.

« La police indonésienne doit diligenter dans les meilleurs délais une enquête approfondie et efficace sur ces violences et garantir que les personnes soupçonnées d'en être responsables soient jugées dans le cadre de procès équitables. »

La communauté ahmadiyya est un groupe religieux qui se réclame de l'islam, bien que nombre de formations musulmanes traditionnelles considèrent leurs croyances comme déviantes.

La foule a encerclé une maison où au moins 18 ahmadis s'étaient réunis, exigeant qu'ils se dispersent. Les assaillants ont ensuite fait irruption à l'intérieur de la maison, tuant trois ahmadis appelés Roni, Tarno et Mulyadi.

Les victimes présentaient de multiples blessures, notamment des coups de couteau et des lacérations. Au moins cinq autres personnes ont été grièvement blessées et on ignore le sort qui aurait été réservé à deux autres fidèles. En outre, la foule a détruit la maison, ainsi que les véhicules qui étaient garés devant.

Amnesty International a recensé de nombreux cas d'intimidation et de violences contre la communauté ahmadiyya imputables aux groupes islamistes radicaux dans diverses régions d'Indonésie.

Il s'agit notamment d'attaques et d'incendies ciblant des lieux de culte et des habitations ahmadis, entraînant parfois leur déplacement.

Dans la plupart des cas, ceux qui commettent des actes de violence contre les ahmadis restent impunis et l'on constate que les autorités tendent alors à reprocher à cette minorité ses « idées déviantes ».

Les actes de harcèlement et les attaques dont la communauté ahmadiyya est la cible sont également attisés par le décret interministériel promulgué en 2008 qui a interdit aux ahmadis de promouvoir leurs activités. En septembre 2010, le ministre indonésien de la Religion, Suryadharma Ali, a réclamé l'interdiction de ce mouvement.

Le gouvernement doit abroger toutes les lois et réglementations qui restreignent le droit à la liberté de religion, garanti par l'article 18 du Pacte international relatif aux droits civils et politiques (PIDCP), et lancer une enquête indépendante et impartiale sur toutes les affaires d'intimidation et de violences visant les minorités religieuses en Indonésie.

Par ailleurs, Amnesty International a demandé à la Commission nationale des droits humains Komnas HAM d'enquêter sur les allégations selon lesquelles la police n'a pas pris les mesures adéquates pour protéger les adeptes ahmadis qui s'étaient réunis et n'est pas intervenue lors de l'attaque qui a eu lieu dimanche 6 février.

« L'Indonésie doit élaborer une stratégie concrète visant à renforcer le respect envers la liberté de religion et la tolérance religieuse, qui s'est clairement dégradé ces dernières années », a indiqué Donna Guest.

Issue

Discrimination 
Freedom Of Expression 

Country

Indonesia 

Region

Asia And The Pacific 

@amnestyonline on twitter

News

19 December 2014

A flurry of activity by UN member states to sign and ratify the global Arms Trade Treaty before it enters into force next week is another clear sign of the overwhelming... Read more »

18 December 2014

The rights of migrants are being trampled across the globe as they face economic exploitation, discrimination and racism in a range of countries.

Read more »
22 December 2014

Pakistan's reported plans to execute 500 more people are “deeply disturbing” and would do nothing to protect civilians from the conflict with the Taliban.

Read more »
24 December 2014

Pro-Kyiv volunteer battalions are increasingly blocking humanitarian aid into eastern Ukraine in a move which will exacerbate a pending humanitarian crisis in the run up to... Read more »

23 December 2014

Torture, including rape and other forms of sexual violence, suffered by women and girls from Iraq’s Yezidi minority who were abducted by the armed group calling itself the... Read more »