Annual Report 2013
The state of the world's human rights

9 October 2007

Le monde manifeste pour le Myanmar

Le monde manifeste pour le Myanmar

Des personnes du monde entier sont descendues dans la rue ce week-end pour soutenir la population du Myanmar, qui continue d’être victime d’arrestations massives et d’une répression brutale.

Amnesty International, comme d’autres ONG, a organisé des manifestations dans de nombreux pays, notamment en Mongolie, en Malaisie, en Thaïlande, en Autriche, en Belgique, en France, en Irlande, au Royaume-Uni, en Australie, en Nouvelle-Zélande, au Canada et aux États-Unis.

À Londres, la secrétaire générale d’Amnesty International a participé à une marche en solidarité avec les moines birmans. Elle a déclaré: «Il faut maintenant apporter un soutien maximum pour maintenir une pression visible sur les autorités du Myanmar afin qu’elles cessent de recourir à la violence contre les manifestants, qu’elles veillent à la sécurité des détenus et qu’elles libèrent les prisonniers d’opinion.»

Les communications en direction et à partir du Myanmar étant très perturbées, il est difficile de suivre l’évolution de la situation en matière de droits humains dans le pays. Dans ce contexte, il est d’autant plus crucial que la communauté internationale exprime son indignation pour faire comprendre aux autorités du Myanmar que le monde a toujours les yeux braqués sur elles.

Les arrestations se sont poursuivies tout le week-end au Myanmar. Selon la radio d’État, au moins 78 personnes ont été emmenées pour être interrogées sur leur participation aux manifestations.

La presse officielle a averti que toutes celles qui sont détenues dans le cadre des manifestations pourraient être condamnées à des peines d’emprisonnement. Le journal New Light of Myanmar a indiqué: «Toute personne arrêtée pour avoir enfreint la loi doit être inculpée et devra purger une peine de prison si elle est reconnue coupable.»

Le manque d'information concernant le sort des détenus reste très inquiétant. La radio d'État a indiqué qu'au total 1 215 détenus (sur 2 171) avaient été libérés jusqu'à présent, mais ces chiffres ne concordent pas avec ceux présentés vendredi 5 octobre par les autorités du Myanmar à l'émissaire de l'ONU Ibrahim Gambari et au Conseil de sécurité: le représentant du Myanmar avait alors déclaré que 2 095 personnes avaient été libérées, dont 722 moines. La peur des arrestations reste très présente et de nombreuses personnes continueraient de se cacher.

Le gouvernement du Myanmar a donné pour mission au vice-ministre du Travail, le général Aung Kyi, de se charger des contacts avec Aung San Suu Kyi.

Parallèlement, des informations laissent entendre que la Chine tenterait d’atténuer la déclaration du Conseil de sécurité sur le Myanmar. Le Conseil devrait de nouveau se réunir ce mercredi pour examiner les modifications proposées.

Certaines connexions Internet au Myanmar auraient été rétablies lundi, mais elles ne fonctionneraient que la nuit, pendant le couvre-feu, ce qui restreint le nombre de personnes susceptibles d’accéder à Internet.

Country

Myanmar 

Region

Asia And The Pacific 

@amnestyonline on twitter

News

18 September 2014

Nigeria’s police and military routinely torture women, men, and children – some as young as 12 – using a wide range of methods including beatings, shootings and rape... Read more »

25 September 2014

El Salvador has one of the most restrictive abortion laws in the world. Abortion is totally banned in all circumstances and harsh prison sentences befall those accused of... Read more »

01 October 2014

The Chinese authorities must release all those detained for peacefully showing support for pro-democracy protests in Hong Kong.

Read more »
30 September 2014

A year on from the Lampedusa shipwrecks, which claimed more than 500 lives, a new report highlights how the shameful inaction of EU countries has contributed to the deaths of... Read more »

29 September 2014

Iranian authorities have today confirmed that a woman convicted of killing a man whom she said tried to sexually abuse her will be hanged tomorrow morning at a prison... Read more »