Annual Report 2013
The state of the world's human rights

11 November 2010

L'Indonésie priée de s'opposer à l'introduction de tests de grossesse discriminatoires pour les lycéennes

L'Indonésie priée de s'opposer à l'introduction de tests de grossesse discriminatoires pour les lycéennes

Le 11 novembre, Amnesty International a demandé au gouvernement indonésien de bloquer les initiatives discriminatoires visant à soumettre les jeunes filles élèves du secondaire à des tests de grossesse et de virginité.

Selon des informations relayées par les médias au début de la semaine du 8 novembre, le proviseur d'un lycée professionnel de Magetan (Java oriental) a obligé des élèves à se plier à un test de grossesse dans le cadre des examens d'admissibilité.

Cette décision fait suite aux efforts déployés en septembre par un législateur du centre de Sumatra afin d'introduire des tests de virginité pour les lycéennes et étudiantes.

« Ces tests sont non seulement indiscrets et dégradants, mais aussi tout simplement discriminatoires, car les hommes et les garçons ne sont soumis nulle part à une forme équivalente d'examen "moral" », a déclaré Isabelle Arradon, spécialiste de l'Indonésie à Amnesty International.

L'établissement prévoirait la mise en place de tests de grossesse annuels.

« Cela fournit un nouvel exemple de la manière dont les discriminations et les stéréotypes fondés sur le genre peuvent constituer un obstacle à la concrétisation des droits fondamentaux des Indonésiennes », a ajouté Isabelle Arradon.

Le rapport publié par Amnesty International le 4 novembre sous le titre Left Without a Choice: Barriers to Reproductive Health in Indonesia décrit un enchevêtrement de lois et de pratiques discriminatoires empêchant les Indonésiennes tombant enceintes hors mariage de bénéficier pleinement des soins de santé maternelle et reproductive disponibles.

Le nombre de lois restreignant les droits sexuels et le droit à la vie privée a augmenté ces dernières années en Indonésie, en grande partie en raison de la décentralisation politique. Certaines de ces lois érigent en infraction les relations sexuelles entre adultes consentants ou prévoient des sanctions lorsqu'un homme et une femme adultes non mariés sont seuls ensemble - comme les réglementations sur la khalwat (proximité étroite) dans la province de l'Aceh (Nanggroe Aceh Darussalam).

Les femmes sont particulièrement vulnérables face à ces restrictions, en raison d'une conception stéréotypée de la sexualité et parce qu'elles sont susceptibles de tomber enceintes. Une grossesse hors mariage peut être considérée comme étant la preuve qu'une infraction a été commise.

Le contexte global de restriction des droits sexuels et reproductifs en Indonésie expose par ailleurs les femmes et les jeunes filles à un risque accru de grossesses non désirées, et par conséquent à des problèmes de santé et violations des droits humains, comme le fait d'être forcées à se marier jeunes ou à arrêter l'école.

Read More

En Indonésie, des obstacles empêchent les femmes d'avoir pleinement accès à la santé en matière de procréation (rapport, 4 novembre 2010)
Une femme indonésienne est persécutée, frappée de « honte » parce qu'elle est tombée enceinte à la suite d'un viol (nouvelle, 4 novembre 2010)

Issue

Discrimination 
Women 

Country

Indonesia 

Region

Asia And The Pacific 

@amnestyonline on twitter

News

11 April 2014

There are mounting fears over the fate of  a man who went missing 11 days ago after tweeting pictures of an attempted jail break in Abuja, Amnesty International said today... Read more »

08 April 2014

Rick Perry must stop Wednesday’s execution of Ramiro Hernández Llanas, a Mexican national with a mental disability.

Read more »
14 April 2014

The early release in Viet Nam of several prisoners of conscience is welcome, but serves to highlight the situation of at least 70 others who remain jailed for peacefully... Read more »

09 April 2014

A new resource to arm lawyers, defendants and the judiciary with the tools to fight against unfair trials and injustice is published by Amnesty International today.

Read more »
16 April 2014

Ten years after serving a full sentence for his revelations to the press about Israel’s nuclear weapons programme, Mordechai Vanunu still faces severe restrictions that... Read more »