Annual Report 2013
The state of the world's human rights

Press releases

10 November 2010

Chine. Amnesty International dénonce la condamnation d'un militant dans l'affaire du lait frelaté

Amnesty International dénonce, mercredi 10 novembre, la condamnation à deux ans et demi d'emprisonnement prononcée contre un militant chinois qui a mis en place un groupe de soutien pour les parents dont les bébés ont été rendus malades par du lait frelaté.

Le 10 novembre, le tribunal populaire du district de Daxing, dans la municipalité de Pékin, a déclaré Zhao Lianhai coupable d'avoir « troublé l'ordre social » lors du scandale du lait en poudre frelaté du groupe Sanlu, qui avait provoqué l'indignation du public en 2008 et 2009, et a condamné cet homme sept mois après son procès. Au moins six enfants ont trouvé la mort en Chine à cause du lait contaminé à la mélamine et 300 000 autres souffrent désormais de maladies rénales.

« Nous sommes consternés d'apprendre que les autorités ont jeté en prison un homme que l'opinion publique chinoise considère, à juste titre, comme un protecteur des enfants et non comme un criminel », a déclaré Catherine Baber, directrice adjointe du programme Asie-Pacifique d'Amnesty International.

En 2008, il a été révélé que le groupe Sanlu avait vendu du lait en poudre contenant de la mélamine. Ce produit chimique toxique, utilisé dans l'industrie, avait été ajouté pour permettre au lait de passer avec succès les tests de contrôle officiels visant à déterminé si le taux de protéines qu'il contenait était conforme aux normes.

Son jeune fils ayant été rendu malade par ce lait, Zhao Lianhai a créé un groupe de soutien et un site internet destinés aux parents afin de leur permettre de partager des informations sur les problèmes de santé de leurs enfants et d'échanger des conseils sur les poursuites à engager contre les entreprises impliquées.

« Zhao Lianhai n'aurait jamais dû être arrêté pour avoir organisé un groupe d'entraide et exercé son droit légal de demander réparation à une entreprise commerciale », a ajouté Catherine Baber.

Zhao Lianhai a été arrêté alors que les demandes d'indemnisation commençaient à être examinées par les tribunaux en novembre 2009. Les autorités ont refusé pendant près de trois mois de le laisser consulter un avocat et l'ont empêché de voir sa famille.

Un fermier et un vendeur de lait ont été exécutés et plusieurs hauts-responsables du groupe Sanlu ont été emprisonnés. Les autorités ont offert aux familles concernées une indemnisation à hauteur de 2 000 yuans (environ 200 euros) pour chaque bébé atteint de calculs rénaux, et jusqu'à 30 000 yuans (environ 4 500 euros) pour les cas les plus graves. Elles leur ont également proposé 200 000 yuans (20 000 euros) pour chaque enfant décédé.

Les autorités ont saisi plus de 25 000 tonnes de lait en poudre contaminé à la mélamine en 2008. Au début de l'année 2010, les autorités responsables de la sécurité alimentaire ont découvert, dans la province du Qinghai, 64 tonnes supplémentaires de produits laitiers contaminés à la mélamine.

AI Index: PRE01/369/2010
Region Asia And The Pacific
Country China
For further information, contact International Press Office »

International Press Office

Phone : +44 (0) 20 7413 5566
9:30 - 17:00 GMT Monday-Friday
Phone : +44 (0) 777 847 2126
Line open 24 hours a day
Fax : +44 (0) 20 7413 5835
International Press Office
Peter Benenson House
1 Easton Street
London
WC1X 0DW
UK
Follow International Press Office on Twitter
@amnestypress