24 June 2010
Indonésie : les employées de maison doivent être protégées

En Indonésie, les employées de maison sont victimes d'atteintes aux droits humains dans le cadre de leur travail, notamment d'exploitation économique, de mauvaises conditions de travail et de discrimination liée au genre.

Il y a 2.6 millions d'employées de maison dans ce pays, mais celles-ci ne sont pas protégées par la législation actuelle qui garantit les droits des travailleurs. C'est pourquoi elles font l'objet de violences physiques, psychologiques et sexuelles sur leur lieu de travail.

De nombreuses employées de maison sont privées de leurs droits en matière de sexualité et de procréation. Ainsi, elles n'ont pas accès à l'information ni aux services de planification familiale, aux contraceptifs, à la prévention du VIH/sida et d'autres infections sexuellement transmissibles.

Des groupes de la société civile font campagne en faveur d'une loi spécifique relative aux employées de maison, qui permettrait leur reconnaissance juridique et protègerait leurs droits.

Le Parlement indonésien a inscrit une proposition de loi de ce type à son ordre du jour pour 2010. Cependant, la commission parlementaire qui supervise l'élaboration de ce texte a montré un manque d'engagement quant à sa rédaction et à son adoption par le Parlement.

Veuillez signer la pétition d'Amnesty International ci-dessous afin d'exhorter la Commission parlementaire IX à veiller à ce que la proposition de loi relative à la protection des employées de maison soit élaborée et adoptée dans les meilleurs délais.

Merci de faire circuler cette information auprès de vos amis et de vos proches, ainsi que de vos réseaux.


Photo : Des employées de maison manifestant en Indonésie à l'occasion de la Journée internationale des travailleurs afin d'obtenir une reconnaissance juridique. © Kongres Operata Yogyakarta

282
Actions taken

Take Action

Campaign has expiredCette action est fermée. Merci pour votre soutien
663,219
Total Actions taken
by people like you