Annual Report 2013
The state of the world's human rights

11 November 2009

Les forces saoudiennes et yéménites doivent protéger les civils pris dans le conflit de Saada

Les forces saoudiennes et yéménites doivent protéger les civils pris dans le conflit de Saada
Amnesty International demande à toutes les parties au conflit qui fait rage dans la province de Saada, dans le nord du Yémen, de traiter les prisonniers avec humanité et de protéger la population civile.

Les combats opposant les forces gouvernementales du Yémen aux partisans armés de feu Hussein al Houthi, dignitaire chiite zaïdite, auraient gagné l'Arabie saoudite, amenant les troupes saoudiennes à affronter directement les rebelles yéménites.

Amnesty International exhorte tous les belligérants à se conformer strictement aux exigences du droit international humanitaire.

Ces derniers jours, au moins 100 partisans d'al Houthi seraient détenus en Arabie saoudite, après avoir été capturés ou s'être rendus aux forces saoudiennes.

Les rebelles, de leur côté, affirment qu'ils ont capturé plusieurs soldats saoudiens. Aucun des belligérants n'aurait pour l'instant autorisé le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) à entrer en contact avec ces prisonniers, ce qui fait craindre pour leur sécurité.

Le 5 novembre 2009, l'aviation saoudienne aurait bombardé les forces d'al Houthi qui avaient franchi la frontière près de Jabal al Dukhan, tuant un soldat saoudien et en blessant 11 autres.

Les médias se sont faits l'écho d'allégations selon lesquelles les avions saoudiens ont largué des bombes au phosphore. On ignore si ce bombardement a fait des victimes, notamment parmi la population civile. Toutefois, quelque 300 familles auraient ensuite fui la région.

Armes hautement incendiaires, les bombes au phosphore constituent de graves menaces pour les civils et ne doivent en aucun cas être utilisées à proximité de civils.

Le lendemain du raid aérien, Amnesty International a écrit au ministre saoudien de la Défense, le prince Sultan Bin Abdul Aziz al Saoud, lui demandant si des bombes au phosphore avaient été larguées et, le cas échéant, le priant de préciser dans quelles conditions et quelles précautions avaient été prises pour épargner la vie des civils. L'organisation n'a pas encore reçu de réponse à sa demande.

Le conflit qui fait rage dans le gouvernorat de Saada, au Yémen, a éclaté en 2004 et se poursuit depuis lors de manière intermittente. Les combats ont repris avec une nouvelle intensité en août 2009. Depuis, des milliers de citoyens parmi la population majoritairement chiite ont été déplacés et un grand nombre d'autres personnes, probablement des centaines, dont des civils, ont été tuées.

Le gouvernement yéménite ayant bouclé la région, il s'avère extrêmement difficile d'obtenir des informations indépendantes sur la situation – ce qui nourrit les inquiétudes quant à la sécurité et au bien-être de la population civile.

Issue

Armed Conflict 
Armed Groups 
Detention 
Military, Security And Police Equipment 

Country

Saudi Arabia 
Yemen 

Region

Middle East And North Africa 

@amnestyonline on twitter

News

16 October 2014

Repressive and discriminatory legislation enacted over the last 18 months in Uganda has led to increasing state repression, violence and homophobic and gender-based... Read more »

17 October 2014

Prisoner of conscience and torture victim Ángel Amílcar Colón Quevedo has been released from prison after five years in pre-trial detention, in a move that is welcome but... Read more »

20 October 2014

A politically motivated ban imposed on a Pakistani TV channel critical of the government constitutes a violation of the right to freedom of expression, said Amnesty... Read more »

20 October 2014

An Amnesty International investigation into allegations of execution-style and other deliberate killings by pro-Russian separatists and pro-Kyiv forces has found evidence... Read more »

17 October 2014

Testimonies gathered by Amnesty International indicate that Egyptian security forces used excessive force to crack down on recent student demonstrations at Alexandria... Read more »