Annual Report 2013
The state of the world's human rights

21 September 2009

Le Yémen doit révéler où se trouve le journaliste arrêté

Le Yémen doit révéler où se trouve le journaliste arrêté
Les autorités yéménites doivent indiquer clairement où se trouve le journaliste Muhammad al Maqalih. Deux individus en civil se sont saisis de lui jeudi dernier en fin de journée, à Sanaa, la capitale du pays.

Des militants des droits humains pensent qu'il est détenu à Sanaa par des agents de la Sécurité nationale (al Amna Qawmi).

Ce journaliste de quarante-neuf ans avait dernièrement écrit au sujet du conflit en cours dans la région de Saada, dans le nord du Yémen. Ce conflit est marqué par de violents affrontements entre les rebelles et les forces gouvernementales.

Muhammad al Maqalih a été enlevé rue Taiz à Sanaa, à 11 heures heure locale, le 17 septembre.

Amnesty International soupçonne que cette apparente disparition est liée à sa forte opposition au gouvernement, qu'il a sévèrement critiqué, en particulier au sujet des affrontements armés qui font rage dans la région de Saada et des civils tués par les forces gouvernementales.

Ceux qui s'opposent à l'État yéménite ou qui le critiquent risquent souvent d'être arrêtés et placés en détention, en particulier durant les périodes de crise politique – c'est actuellement le cas avec les affrontements armés qui ont lieu dans la région de Saada.

Amnesty International appelle les autorités à indiquer clairement où se trouve Muhammad al Maqalih et à le libérer sans délai s'il est détenu uniquement pour avoir critiqué le gouvernement, ce qui lui donnerait le statut de prisonnier d'opinion.

Les autorités yéménites doivent veiller à ce qu'il soit protégé contre la torture et les autres formes de mauvais traitements, et à ce qu'il ait accès sans délai et régulièrement aux avocats de son choix, à sa famille et à tous les soins médicaux dont il pourrait avoir besoin.

La région de Saada, au Yémen, dont les habitants sont pour la plupart membres de la minorité chiite zaïdite, a connu plusieurs périodes de conflit ces dernières années, avec des affrontements armés récurrents entre les forces de sécurité gouvernementales et les partisans d'Hussein al Houthi, religieux chiite zaïdite tué en 2004.

La dernière flambée de violence a débuté à la mi-août, époque à laquelle cette région a quasiment été placée sous état d'urgence, et où les forces gouvernementales ont lancé une série d'attaques toujours plus violentes, dont des bombardements visant des villages et des villes, dans le but semble-t-il d'écraser les rebelles partisans d'Hussein al Houthi.  

La semaine dernière, Amnesty International a demandé aux autorités yéménites d'enquêter sur toutes les allégations de graves violations commises par leurs forces. Parmi les faits signalés figure un raid aérien, le 16 septembre 2009, sur le village d'Adi, à proximité de Harf Sufyan, dans la province d'Amran (située près de celle de Saada), qui aurait tué environ 80 civils.

Read More

L'Arabie saoudite doit prêter assistance aux personnes fuyant les affrontements que connaît le Yémen (nouvelle, 18 septembre 2009)

Issue

Armed Conflict 
Detention 
Freedom Of Expression 
Prisoners Of Conscience 

Country

Yemen 

Region

Middle East And North Africa 

@amnestyonline on twitter

News

23 October 2014

The Netherlands’ repeated attempts to argue for the forcible return of Somalis to areas controlled by the Islamist armed group al-Shabaab exposes them to grave risks of human... Read more »

17 October 2014

Prisoner of conscience and torture victim Ángel Amílcar Colón Quevedo has been released from prison after five years in pre-trial detention, in a move that is welcome but... Read more »

22 October 2014

The release from prison of one of Viet Nam’s most high profile prisoners of conscience is a positive step, but authorities must now free the scores of other peaceful... Read more »

20 October 2014

An Amnesty International investigation into allegations of execution-style and other deliberate killings by pro-Russian separatists and pro-Kyiv forces has found evidence... Read more »

17 October 2014

Testimonies gathered by Amnesty International indicate that Egyptian security forces used excessive force to crack down on recent student demonstrations at Alexandria... Read more »