Annual Report 2013
The state of the world's human rights

3 June 2009

Le président Barack Obama exhorté à aborder la question des violations des droits humains commises en Arabie saoudite

Le président Barack Obama exhorté à aborder la question des violations des droits humains commises en Arabie saoudite
Le président des États-Unis Barack Obama débute sa tournée au Moyen-Orient par une visite en Arabie saoudite mercredi.

Le président Obama rencontrera le roi Abdullah à Riyadh, puis il se rendra au Caire où il doit donner jeudi un discours très attendu.

Amnesty International estime que cette première rencontre lui offre une excellente occasion d'aborder la question des violations des droits humains commises en Arabie saoudite.

Des milliers de personnes sont actuellement détenues dans ce pays de manière quasi secrète pour des raisons de sécurité. Certaines de ces personnes sont des prisonniers d'opinion. D'autres ont été renvoyées de force en Arabie saoudite par d'autres pays.

Un grand nombre d'entre elles sont détenues sans inculpation ni jugement et n'ont ni accès à un avocat ni la possibilité de contester devant les tribunaux la légalité de leur détention. Beaucoup de ces détenus auraient en outre été soumis à la torture ou à d'autres formes de mauvais traitements pour qu'ils « avouent » les faits dont on les accuse.

« Le président Obama devrait appeler le gouvernement saoudien à libérer immédiatement toutes les personnes détenues uniquement parce qu'elles ont exercé, pourtant sans violence, leur droit à la liberté d'opinion, d'expression, de réunion ou d'association, et veiller à ce que toutes celles qui sont détenues parce qu'elles sont soupçonnées d'infractions liées au terrorisme soient jugées sans délai et équitablement lors de procès publics, ou libérées », a déclaré Malcolm Smart, directeur du programme Moyen-Orient et Afrique du Nord d'Amnesty International.

La peine de mort est très largement utilisée en Arabie saoudite ; elle est souvent prononcée à l'issue de procès sommaires qui se déroulent en secret, et pour des infractions telles que l'« apostasie », la « sorcellerie » et tout ce qui est considéré comme un actes de « corruption sur terre ».

Elle est en outre prononcée de manière disproportionnée contre les travailleurs étrangers originaires de pays pauvres. L'Arabie saoudite continue de faire partie de la poignée de pays qui exécutent des mineurs délinquants.

« Le président Obama devrait insister auprès des autorités saoudiennes pour qu'elles n'appliquent pas les sentences capitales prononcées contre des personnes qui étaient âgées de moins de dix-huit ans au moment des faits qui leur sont reprochés, et pour qu'elles réexaminent toutes ces peines de mort afin de les commuer », a ajouté Malcolm Smart.

Read More

Un homme a été décapité et crucifié en Arabie saoudite (nouvelle, 1er juin 2009)

Issue

Death Penalty 
Detention 
Freedom Of Expression 
Prisoners Of Conscience 
Torture And Ill-treatment 
Trials And Legal Systems 

Country

Egypt 
Saudi Arabia 

Region

Middle East And North Africa 

Campaigns

Security with Human Rights 

@amnestyonline on twitter

News

08 July 2014

New evidence is emerging of ongoing war crimes and crimes against humanity committed by both government and opposition forces in South Sudan, Amnesty International said as the... Read more »

19 June 2014

Chile’s commitment to decriminalize abortion in cases where the pregnancy was the result of rape, the woman’s life is in danger and when the foetus is not viable is a positive... Read more »

08 July 2014

The potential handover of 153 asylum seekers to Sri Lanka's Navy would put Australia in blatant breach of international law and set a dangerous precedent.

Read more »
09 July 2014

In their determination to seal off their borders, the European Union and its member states are putting the lives and rights of refugees and migrants at risk, Amnesty... Read more »

08 July 2014

Amnesty International is calling on the Israeli authorities and Palestinian armed groups in Gaza, including the military wing of Hamas, to ensure that civilian lives are... Read more »