Burkina Faso. Donner la vie, risquer la mort. La mortalité maternelle au Burkina Faso

Burkina Faso. Donner la vie, risquer la mort. La mortalité maternelle au Burkina Faso

Download:
Index Number: AFR 60/001/2009
Date Published: 31 December 2009
Categories: Burkina Faso

Chaque année, au Burkina Faso, plus de 2000 femmes meurent de complications liées à la grossesse et à l'accouchement. Certaines femmes perdent la vie parce qu'elles ne peuvent parvenir à temps à un centre de santé approprié ou parce que leur famille ne peut pas s'acquitter des sommes demandées. D'autres subissent les conséquences d'un manque de sang, de médicaments, d'équipement ou de personnel médical qualifié. La mortalité maternelle frappe principalement les femmes les plus pauvres et les moins instruites. Amnesty International recommande le développement de l'information et des services de planification familiale, la suppression des barrières financières aux soins de santé maternelle et l'amélioration de l'accès aux soins.


This document is also available in:

English:

How you can help

AMNESTY INTERNATIONAL WORLDWIDE