Document - Yemen: Fatima Hussein Badi: Letter Writing Marathon: Write for rights

Yémen. Écrire pour les droits (3-17 décembre 2011). Fatima Hussein Badi

ÉCRIRE POUR LES DROITS

3-17 décembre 2011

Vous pouvez faire changer les choses

YÉMEN

FATIMA HUSSEIN BADI

Amnesty International

Document public

MDE 31/012/2011

AILRC-FR

Décembre 2011

Fatima Hussein Badi risque d'être exécutée à la suite d'un procès inique au cours duquel son frère, Abdullah Badi, a également été condamné à mort. Abdullah Badi a été exécuté en 2005.

Le 13 juillet 2000, Abdullah Badi et Fatima Hussein Badi ont été arrêtés pour le meurtre du mari de cette dernière, Hamoud Ali al Jalal. La police aurait interrogé Fatima Hussein Badi pendant plus de cinq heures, la nuit, sans la présence d'un avocat. Lorsqu'elle a refusé d'« avouer », son frère a été conduit auprès d'elle, le visage couvert de sang. Elle aurait été menacée de viol en présence d'Abdullah Badi, qui aurait « avoué » le meurtre afin d'éviter à sa sœur d'être violée.

Fatima Hussein Badi n'a été autorisée à consulter un avocat qu'après avoir été inculpée de meurtre. Cependant, lors de plusieurs audiences, Abdullah Badi et Fatima Hussein Badi n'ont bénéficié d'aucune assistance juridique et n'ont pas pu s'exprimer devant le tribunal. Ils ont été condamnés à mort en février 2001. En septembre 2003, la Cour suprême a estimé que Fatima Hussein Badi était coupable d'avoir aidé à dissimuler le corps de son mari, mais non coupable de meurtre. La Cour s'est prononcée en faveur d'une réduction de sa peine à quatre ans d'emprisonnement.

Néanmoins, à la suite d'une intervention du président du Yémen, Ali Abdullah Saleh, et du président du Parlement yéménite, le cheikh Abdullah al Ahmar, l'affaire a été révisée et la décision de réduire la peine de Fatima Hussein Badi a été annulée. Elle risque toujours d'être exécutée d'un moment à l'autre.

Écrivez au vice-président de la République du Yémen :

demandez que la peine de mort de Fatima Hussein Badi soit commuée car elle a été condamnée à l'issue d'un procès inique ;

priez-le instamment de faire en sorte que le Yémen s'oriente vers l'abolition de la peine de mort.

Envoyez vos appels à :

Abd al-Rab Mansour al-Hadi

Vice President

Office of the President

Sana'a

République du Yémen

Fax : + 967 127 4147

Formule d'appel : Monsieur le Vice-Président,

Envoyez un message de solidarité.

Des messages et des cartes de solidarité peuvent être envoyés à l'avocate de Fatima Hussein Badi, en arabe ou dans votre propre langue :

Mrs. Nasser P.O. Box 16020

Hadda

Sana'a

République du Yémen

Exemple de message : Mes pensées sont avec vous.

© Amnesty International

How you can help

AMNESTY INTERNATIONAL WORLDWIDE