Document - Qatar: Blogger detained incommunicado in Qatar

Qatar. Un blogueur détenu au secret


AU 54/11, MDE 22/001/2011 – Qatar 3 mars 2011


ACTION URGENTE

UN BLOGUEUR DÉTENU AU SECRET AU QATAR

Sultan al Khalaifi, blogueur qatarien et fondateur d'une organisation de défense des droits humains, a été arrêté le 2 mars. Il est actuellement détenu au secret. Il risque d'être victime de torture ou d'autres mauvais traitements. On ignore les raisons de sa détention.

Sultan al Khalaifi a été arrêté le 2 mars dans la soirée par environ huit personnes en civil, appartenant probablement aux forces de sécurité, au moment où il sortait de la maison de ses parents. Ces personnes l'ont emmené à son domicile, où ils ont perquisitionné et saisi des CD ainsi qu'un ordinateur portable. Sa voiture a également été fouillée. Selon les informations reçues par Amnesty International, il avait indiqué à son épouse plus tôt dans la journée que des membres de la Sûreté de l'État l'avaient contacté en lui demandant de se présenter dans leurs locaux, mais qu'il ignorait pourquoi.

On ignore où il se trouve mais on pense qu'il est détenu par la Sûreté de l'État. On ignore également pourquoi cet homme a été interpellé. Amnesty International craint qu'il ne risque encore davantage d'être torturé ou soumis à d'autres formes de mauvais traitements du fait de sa détention au secret.

L'organisation fondée par Sultan al Khalaifi travaille principalement sur des cas de détention au Qatar, bien qu'elle soit officiellement enregistrée en Suisse.

DANS LES APPELS QUE VOUS FEREZ PARVENIR LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE AUX DESTINATAIRES MENTIONNÉS CI-APRÈS (en arabe, en anglais ou dans votre propre langue) :

  • exhortez les autorités qatariennes à veiller à ce que Sultan al Khalaifi soit protégé contre la torture et les autres formes de mauvais traitements, et à ce qu'il lui soit permis sans délai et régulièrement de consulter l'avocat de son choix, d'entrer en contact avec ses proches et de recevoir tous les soins médicaux dont il pourrait avoir besoin ;

  • demandez-leur de révéler publiquement la nature des charges pesant sur cet homme et engagez-les à veiller à ce que toute procédure judiciaire engagée à son encontre soit conforme aux normes internationales d'équité.


ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 14 AVRIL 2011 À :

Ministre de l'Intérieur

His Excellency Sheikh Abdullah bin Khalid Al Thani

Ministry of the Interior

PO Box 920

Doha

State of Qatar

Fax: +974 4444 4945

Courriel : info@moi.gov.qa

Formule d'appel : Your Excellency, / Monsieur le Ministre,

Émir du Qatar (chef de l'État)

His Highness Sheikh Hamad bin Khalifa Al Thani

PO Box 923

Doha

State of Qatar

Fax: +974 4436 1212

Formule d'appel : Your Highness, / Excellence,



Procureur général

Dr Ali bin Fetais Al Marri

PO Box 705

Doha

State of Qatar

Fax: +974 4484 3211

Formule d'appel : Dr Ali bin Fetais Al Marri, / Monsieur le Procureur général,


Veuillez également adresser des copies aux représentants diplomatiques du Qatar dans votre pays. Vérifiez auprès de votre section s'il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci.

ACTION URGENTE

UN BLOGUEUR DÉTENU AU SECRET AU QATAR

INFORMATIONS GÉNÉRALES

Au Qatar, la détention au secret est une pratique courante de la Sûreté de l'État. Ces dernières années, Amnesty International a reçu des informations concernant des dizaines de personnes détenues au secret par la Sûreté de l'État pendant des mois, voire des semaines, puis incarcérées de façon arbitraire et prolongée sans inculpation ni jugement.


En 2006, le Comité contre la torture surveille l'application par le Qatar de la Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants. Le Comité a exprimé ses craintes que les procédures d'arrestation ou de détention ne fassent courir aux personnes concernées un risque accru de subir des actes de torture ou d'autres formes de mauvais traitements, en particulier l'impossibilité de consulter un avocat ou un médecin indépendant et l'absence d'obligation pour les autorités de notifier l'arrestation à la famille du détenu.


AU 54/11, MDE 22/001/2011, 3 mars 2011

How you can help

AMNESTY INTERNATIONAL WORLDWIDE