Document - Kuwait: Further information: Kuwaiti journalist released on bail: Muhammad 'Abd al-Qader al-Jasem



Informations complémentaires sur l’AU 145/10, MDE 17/006/2010 - Koweït 5 juillet 2010


ACTION URGENTE

UN JOURNALISTE koweÏtien LIBÉRÉ SOUS CAUTION

Le journaliste et blogueur koweïtien Muhammad Abd al Qader al Jasem, en détention depuis le 11 mai 2010, a été libéré après sa comparution du 28 juin. Sa caution a été fixée à 2 000 dinars koweïtiens (environ 5 500 euros).

Muhammad Abd al Qader al Jasema été arrêté le 11 mai 2010 après s'être rendu aux forces de sécurité de l'État. Un représentant du parquet l'avait informé qu'un mandat d'arrêt avait été émis contre lui, et il a décidé de se livrer volontairement à la police. Il a ensuite été placé en détention administrative pendant 21 jours - son incarcération a duré 49 jours en tout. Il a été inculpé de diverses infractions pour des déclarations qu’il aurait faites sur son blog (http://www.aljasem.org).

Il a comparu à quatre reprises à la suite de son arrestation. Lors de la troisième audience, le juge présidant le tribunal s'est prononcé en faveur de la constitution d’un comité médical qui serait chargé d’évaluer son état de santé et de déterminer s’il devait être détenu à l’hôpital, Muhammad al Jasem ayant été opéré du cœur à plusieurs reprises. Il a ensuite été maintenu en détention dans un hôpital pendant une semaine supplémentaire, jusqu’au 28 juin, date à laquelle le juge a ordonné sa libération sous caution.

Muhammad Abd al Qader al Jasem devra se présenter une nouvelle fois devant un tribunal le 20 septembre 2010.Il devra répondre d’accusations de tentative de renversement du gouvernement, de dénigrement de l’émir par le biais de déclarations qu’il aurait faites sur son blog (http://www.aljasem.org), et de tentative de destruction des fondements de la société koweïtienne. S’il est déclaré coupable, il encourt une peine pouvant aller jusqu’à 18 ans d'emprisonnement.

Ghanim Alnajjar, défenseur des droits humains de longue date et professeur de sciences politiques à l’université de Koweït, a assisté aux quatre audiences récentes ; il a écrit la chose suivante : « À l’heure actuelle, même si sa libération semble constituer une victoire pour les défenseurs des droits humains, elle n'est que partielle. » Il a noté que plus de 20 plaintes en tout ont été déposées contre Muhammad al Jasem par le Premier ministre du Koweït et d’autres personnes ; elles s’inscrivent dans la politique plus large du Premier ministre consistant à engager des poursuites contre ses opposants. (Voir http://livewire.amnesty.org/2010/06/30/an-unusual-suspect-the-case-of-muhamad-abdulqader-al-jasem/, en anglais.)

Muhammad al Jasem avait précédemment été arrêté le 22 novembre 2009 et incarcéré pendant 12 jours, puis relâché et inculpé de diffamation criminelle.Le 1er avril 2010, il a été reconnu coupable puis condamné à six mois d’emprisonnement pour cette infraction.

Pour en savoir plus, veuillez consulter les documents suivants : AU 316/09, MDE 17/002/2009, 25 novembre 2009 http://www.amnesty.org/fr/library/info/MDE17/002/2009/fr ; mise à jour : MDE 17/002/2010, 10 février 2010, http://www.amnesty.org/fr/library/info/MDE17/002/2010/fr ; AU 145/10, MDE 17/005/2010, 25 juin 2010 http://www.amnesty.org/fr/library/info/MDE17/005/2010/fr ; nouvelle web : Koweït : les autorités doivent libérer un blogueur qui a critiqué le Premier ministre, 14 mai 2010, http://www.amnesty.org/fr/news-and-updates/kuwait-urged-release-blogger-who-criticised-prime-minister-2010-05-14et déclaration publique : Koweït. Le journaliste Muhammad Abd al Qader al Jasem doit être libéré, MDE 17/004/2010, 4 juin 2010, http://www.amnesty.org/fr/library/info/MDE17/004/2010/fr


Aucune action complémentaire n’est requise de la part du Réseau Actions urgentes. Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des appels. Amnesty International entreprendra de nouvelles actions si Muhammad Abd al Qader al Jasem est de nouveau arrêté ou emprisonné pour des raisons d’opinion.


Ceci est la première mise à jour de l’AU 145/10 : http://www.amnesty.org/fr/library/info/MDE17/005/2010/fr

Informations complémentaires sur l’AU 145/10, MDE 17/006/2010, 5 juillet 2010

How you can help

AMNESTY INTERNATIONAL WORLDWIDE