Document - Serbia: International court delivers justice to victims of crimes in Balkan wars

Ex-Yougoslavie. Un tribunal international rend justice aux victimes des crimes commis pendant les guerres des Balkans

AMNESTY INTERNATIONAL

ANNONCE À L'ATTENTION DES MÉDIAS

AILRC-FR

EUR 70/018/2011

6 septembre 2011


Un tribunal international rend justice aux victimes des crimes commis pendant les guerres des Balkans


Amnesty International qualifie la condamnation prononcée mardi 6 septembre par le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (le Tribunal) contre Momèilo Perišić, ancien chef de l'état-major de l'Armée de Yougoslavie, de grande victoire pour les victimes et leurs familles en Croatie et Bosnie-Herzégovine.


Momèilo Perišić a été condamné par le Tribunal pour des crimes relevant du droit international commis durant la guerre en Bosnie-Herzégovine et en Croatie. Il a été condamné à une peine de 27 ans d'emprisonnement.


« Sa condamnation représente une grande victoire pour la justice. Cependant, le Tribunal doit achever son travail en 2014, et il incombera aux tribunaux nationaux des pays de l'ex-Yougoslavie d'enquêter et d'engager des poursuites dans les milliers d'affaires non résolues concernant des crimes commis pendant les guerres qui ont éclaté dans les années 1990, a indiqué Nicola Duckworth, directrice du programme Europe et Asie centrale d'Amnesty International.


« La lutte contre l'impunité et la comparution en justice des responsables présumés se heurtent à un obstacle majeur : l'absence de volonté politique d'enquêter et d'engager des poursuites pour ces crimes. »


Voir aussi :

Ex-Yougoslavie. La décision clé d'un tribunal international représente une victoire pour les victimes de crimes commis durant la guerre en ex-Yougoslavie


How you can help

AMNESTY INTERNATIONAL WORLDWIDE