Document - Azerbaijan: Eurovision contestants unite to demand Azerbaijan respects freedom of expression

Azerbaïdjan. Des candidats à l'Eurovision s'unissent pour réclamer le respect de la liberté d’expression en Azerbaïdjan

AMNESTY INTERNATIONAL

ANNONCE À L ' ATTENTION DES M É DIAS

Index : EUR 55/005/2012

30 mars 2012

D es candidats à l ' Eurovision s ' unissent pour réclamer le respect de la liberté d ' expression en Azerbaïdjan

Amnesty International doit publier une synthèse interactive sur la répression qui sévit dans le pays qui accueillera l ' Eurovision 2012.

Une grande campagne via Twitter appellera les autorités à respecter la liberté d ' expression.

Des musiciens de toute l'Europe, dont d'anciens gagnants et candidats de l'Eurovision, se joignent à Amnesty International pour exhorter les autorités en Azerbaïdjan à respecter la liberté d'expression.

La capitale azerbaïdjanaise, Bakou, accueillera cette année le concours Eurovision de la chanson, du 22 au 26 mai 2012.

Lundi 2 avril, Amnesty International lance une grande campagne sur Twitter et Facebook pour demander à l'Union Européenne de Radio-Télévision (UER), organisatrice de l'Eurovision, de faire davantage afin que les autorités azerbaïdjanaises respectent les droits humains.

Un an exactement après que de très nombreux manifestants pacifiques ont été arrêtés lors d'une manifestation antigouvernementale, 14 d'entre eux sont toujours derrière les barreaux. Amnesty International intensifie sa campagne en faveur de leur libération immédiate.

Max Tucker, chargé de campagne sur l'Azerbaïdjan à Amnesty International, a indiqué :

« Le concours Eurovision de la chanson est une ode à la libre expression et les organisateurs se targuent de soutenir la liberté des médias. Pourtant, l'Azerbaïdjan présente l'un des pires environnements en termes de médias et de liberté d'expression en Europe. Les citoyens ordinaires qui luttent pour s'exprimer librement vivent dans un climat de peur depuis 20 ans.

« Le gouvernement azerbaïdjanais a dépensé des millions de dollars pour préparer la venue de l'Eurovision 2012 et tient vraiment à ce que cet événement soit couronné de succès. Aussi l'Union Européenne de Radio-Télévision a-t-elle une occasion unique d'engager le gouvernement à respecter la liberté d'expression, au-delà même de la courte période du mois de mai pendant laquelle le reste de l'Europe aura les yeux braqués sur le pays. Cela représenterait une contribution importante de l'Eurovision 2012. »

D'anciens participants à l'Eurovision du Danemark, de Finlande, de Hollande, d'Islande, de Norvège, de Pologne, du Royaume-Uni et d'Ukraine soutiennent la campagne, à l'instar d'artistes allemands, bulgares, et même azerbaïdjanais.

Pour en savoir plus sur cette campagne, obtenir un exemplaire de la synthèse ou organiser un entretien, veuillez prendre contact avec :

Service de presse d'Amnesty International : +44 207 413 55 66, press@amnesty.org.

FIN

How you can help

AMNESTY INTERNATIONAL WORLDWIDE