Document - Romania: Activists build ‘House of Cards’ in central Bucharest to highlight forced evictions

Roumanie. Des militants construisent un château de cartes dans le centre de Bucarest pour attirer l'attention sur les expulsions forcées

AMNESTY INTERNATIONAL

ANNONCE À L’ATTENTION DES MÉDIAS

Index AI : EUR 39/009/2013

AILRC-FR

14 juin 2013

Roumanie. Des militants construisent un château de cartes dans le centre de Bucarest pour attirer l'attention sur les expulsions forcées

Mardi 18 juin, Amnesty International et des militants roms vont ériger un château de cartes de 6 mètres x 6 mètres x 6 mètres dans le centre de Bucarest pour symboliser la vulnérabilité des personnes vivant dans toute la Roumanie et qui risquent d'être expulsées de force de chez elles.

Censée représenter les conditions de logement dangereuses et inadaptées auxquelles sont souvent confrontés les Roms lorsqu'ils sont relogés, cette structure sera illustrée avec des images et des citations de personnes expulsées de force. Des images satellites seront aussi exposées pour montrer la manière dont les Roms de Cluj-Napoca et Piatra Neamt sont marginalisés. Les personnes présentes pourront en outre signer une pétition appelant le Premier ministre roumain à mettre un terme aux expulsions forcées et à protéger le droit à un logement convenable dans la législation du pays.

Au cours de cet événement, Amnesty International présentera son nouveau rapport, Une marginalisation forcée. Cinq cas d'expulsion forcée de Roms en Roumanie.

Des membres de communautés roms seront sur place pour témoigner directement de leur expérience des expulsions forcées, et des spécialistes et des militants locaux d'Amnesty International seront disponibles pour des entretiens pendant et après l'exposition.

Quand : mardi 18 juin 2013, 12 h 00, heure de Bucarest

 : place de l'université, à Bucarest

Quoi : Inauguration du château de cartes par Amnesty International et des membres de communautés roms touchées par des expulsions forcées en Roumanie.

La structure sera ouverte au public du mardi 18 juin au mercredi 19 dans la soirée.

Pour obtenir plus d’informations ou prendre rendez-vous pour un entretien, veuillez prendre contact avec :

Catrinel Motoc, Amnesty International (roumain, anglais) : +40 754 962 271

Barbora Cernusakova, Amnesty International (anglais) : +40 761 977 513

How you can help

AMNESTY INTERNATIONAL WORLDWIDE