Document - Romania: Write for rights 2010: Act now for Roma families in Romania

Roumanie. Écrire pour les droits 2010. Des familles Roms (Roumanie)

ÉCRIRE POUR LES DROITS 2010


DES FAMILLES ROMS

ROUMANIE




AMNESTY INTERNATIONAL

Document public

EUR 39/004/2010

ÉFAI


Décembre 2010



AGISSEZ POUR

DES FAMILLES ROMS EN ROUMANIE


© Amnesty International


Il y a six ans, une centaine de Roms ont été expulsés de force de leur habitation dans la ville de Miercurea Ciuc, dans le centre de la Roumanie. Les autorités ont réinstallé la plupart d'entre eux à la périphérie de la ville, derrière une usine d'épuration. Ils sont encore environ 75 à vivre là, dans des baraquements en tôle et des cabanes où les conditions d'hygiène sont déplorables. Certains ont décidé de s'installer près d'une décharge à quelques kilomètres de là plutôt que d'habiter à côté de la station d'épuration.


En 2004, une centaine de Roms ont été expulsés de force de leur logement appartenant à la municipalité, rue Pictor Nagy Imre, où ils vivaient depuis les années 1970. Les autorités n'avaient pas entretenu le bâtiment pendant de nombreuses années et leur ont affirmé qu'ils étaient expulsés pour leur propre sécurité et que l'immeuble allait être détruit. La plupart de ces familles ont été réinstallées à la périphérie de la ville, au bout de la rue Primaverii, derrière l'usine d'épuration. Les autorités n'ont pas tenté d'étudier avec elles les possibles solutions alternatives à l'expulsion ni les sites de réinstallation envisageables, ce qui constitue une violation des normes internationales en matière d'expulsion.


Désormais contraintes d'habiter aux limites de la ville, ces familles sont exclues de la société et vivent dans des conditions inhumaines. Les baraquements sont surpeuplés et ne protègent pas de l'humidité, ni du froid, ni de la chaleur, ni de la pluie. Les installations sanitaires sont totalement inadaptées, avec seulement quatre cabines de toilettes pour 75 personnes et un robinet d'eau potable.


Le droit roumain dispose que personne ne doit vivre à moins de 300 mètres d'une source éventuelle de risques toxiques ; ces familles roms sont pourtant installées dans une zone dangereuse. Les autorités n'ont rien fait pour étudier le risque que pose le fait de vivre si près de l'usine d'épuration. La puanteur des excréments humains envahit l'air autour des cabanes et des baraquements. De nombreux Roms installés là ont évoqué les conséquences négatives que cette odeur a sur leur vie quotidienne, ainsi que leurs peurs concernant le danger sanitaire.



AGISSEZ


Joignez-vous aux centaines de milliers de femmes et d'hommes qui, un peu partout dans le monde, vont prendre la défense de personnes qui vivent sous la menace quotidienne d'atteintes à leurs droits fondamentaux.


ÉCRIVEZ AU MAIRE DE MIERCUREA CIUC (CSÍKSZEREDA EN HONGROIS)

- déclarez-vous préoccupé-e du fait que les autorités municipales de Csíkszereda ont expulsé de force des Roms de leur logement en 2004, sans se conformer aux normes internationales en matière d'expulsion, et qu'elles les ont réinstallés à un endroit où les conditions de vie sont inhumaines ;

- appelez-le à veiller à ce que les familles roms soient véritablement consultées afin de décider d'un site de réinstallation et d'un logement de remplacement conformes aux conditions requises par la loi et les normes roumaines et internationales en matière de droits humains.



Envoyez vos lettres à :


Ráduly Róbert Kálmán

Mayor of Csíkszereda

Municipality of Csíkszereda

Vár tér 1. 530110, Csíkszereda

Harghita county, Roumanie

Fax : + 40 266 37 11 65

Courriel : radulyrobert@szereda.ro

Formule d'appel : Dear Mayor, / Monsieur le Maire,


ENVOYEZ UN MESSAGE DE SOUTIEN À LA COMMUNAUTÉ ROM en hongrois ou dans votre propre langue :


Kedves Tavasz utca lakói!

Én is azok közé tartozom akik hozzásegítettek az önök küzdelméhez a biztonságos otthonért! Remélem továbbra is kitartanak és hogy a hatóságok meghallgatják Önöket. Mi Önökkel vagyunk.

Fogadják legjobb kívánságaimat”


Chers habitants de la rue Primaverii,

Je fais partie de ceux qui soutiennent votre combat pour obtenir un nouveau foyer sûr ! J'espère que vous restez forts et que les autorités vous écoutent. Nous sommes avec vous.

Meilleures salutations à vous et votre famille.


Ráduly Ferenc

str. Primaverii nr. 16.

530143 Miercurea Ciuc,

jud. Harghita, Roumanie



www.amnesty.org/individuals-at-risk


How you can help

AMNESTY INTERNATIONAL WORLDWIDE