Document - Viet Nam: Human rights defender beaten in prison: Ho Thi Bich Khuong

Viêt-Nam. Une défenseure des droits humains battue en prison

AU 344/12, ASA 41/003/2012 – Viêt-Nam 3 décembre 2012

ACTION URGENTE UNE DÉFENSEURE DES DROITS HUMAINS BATTUE EN PRISON Ho Thi Bich Khuong, défenseure vietnamienne des droits humains purgeant actuellement une peine de cinq ans de prison pour « propagande » contre le régime, a été battue par un groupe de prisonniers. Selon les informations dont dispose Amnesty International, elle est gravement blessée et doit être soignée de toute urgence. Ho Thi Bich Khuong est détenue au camp 5 de la prison K4, dans la province vietnamienne de Thanh Hoa. Le 4 novembre, quatre prisonniers l'auraient rouée de coups au visage, au ventre et au niveau des organes génitaux. Les faits se seraient déroulés tôt le matin, en l'absence des surveillants. Ho Thi Bich Khuong présenterait d'importantes contusions et souffrirait de fortes douleurs au ventre. Elle a également eu un bras cassé lors d'un précédent passage à tabac, à la suite duquel elle n'a reçu aucun soin. Elle se trouve actuellement dans un état critique à l'infirmerie de la prison. On ignore la raison de l'agression.

Ho Thi Bich Khuong milite ouvertement et pacifiquement en faveur de la justice sociale depuis que, au milieu des années 1980, les autorités l'ont expulsée aux côtés d'autres petits commerçants du marché de Cho Chua (district de Nam Dan, province de Nghe An). Elle avait alors perdu son unique source de revenus et n'a jamais reçu aucune indemnisation. Malgré les nombreux actes de harcèlement et manœuvres d'intimidation, y compris l'arrestation et le placement en détention, elle a déposé d'innombrables plaintes auprès des autorités locales et nationales concernant son cas et ceux d'autres personnes. Elle tenait un blog et a raconté des violations des droits humains dont ont été victimes des personnes pauvres en milieu rural et le harcèlement mené contre sa famille et d'autres. Elle a également participé à des manifestations concernant les droits fonciers et soutient Bloc 8406, mouvement qui appelle à la démocratie et au respect des droits humains. Ho Thi Bich Khuong a été arrêtée en décembre 2010 pour avoir critiqué le gouvernement dans des entretiens accordés à des médias étrangers et avoir distribué des documents « antigouvernementaux ». Le 29 décembre 2011, le tribunal populaire de la province de Nghe An l'a condamnée à cinq ans d'emprisonnement et trois ans de mise à l'épreuve à sa libération pour « propagande » contre le régime, en vertu de l'article 88 du Code pénal vietnamien. Sa peine a été confirmée en appel le 30 mai 2012. Cette femme est une prisonnière d'opinion. DANS LES APPELS QUE VOUS FEREZ PARVENIR LE PLUS VITE POSSIBLE AUX DESTINATAIRES MENTIONNÉS CI-APRÈS, en vietnamien, en anglais ou dans votre propre langue :  appelez les autorités à faire en sorte que Ho Thi Bich Khuong bénéficie immédiatement d'un traitement médical adapté, y compris une hospitalisation si nécessaire ;  demandez-leur de diligenter une enquête approfondie, indépendante et rapide sur son agression, de traduire en justice les responsables présumés de ces faits et de veiller à ce que cela n'arrive plus à l'avenir ;  exhortez-les à libérer immédiatement et sans condition Ho Thi Bich Khuong, qui est une prisonnière d'opinion ;  priez-les instamment d'améliorer les conditions d'incarcération au Viêt-Nam afin qu'elles soient conformes à l'Ensemble de règles minima pour le traitement des détenus (Nations unies).

ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 15 JANVIER 2012 À : Premier ministre Nguyen Tan Dung Government Office 1 Hoang Hoa Tham Street Ba Dinh District, Ha Noi, Viêt-Nam Fax : +84 80 44130/ +84 80 44940 Formule d'appel : Dear Prime Minister, / Monsieur le Premier ministre,

Ministre de la Sécurité publique

Lt Gen Tran Dai Quang Ministry of Public Security 44 Yet Kieu Street Hoan Kiem District, Ha Noi, Viêt-Nam Fax : +844 3942 0223 Formule d'appel : Dear Minister, / Monsieur le Ministre,

Copies à :

Ministre des Affaires étrangères Pham Binh Minh Minister of Foreign Affairs 1 Ton That Dam Street Ba Dinh District, Ha Noi, Viêt-Nam Fax : +844 3823 1872 Courriel : bc.mfa@mofa.gov.vn Formule d'appel : Dear Minister, / Monsieur le Ministre,

Veuillez également adresser des copies aux représentants diplomatiques du Viêt-Nam dans votre pays (adresse(s) à compléter) :

Nom(s), adresse(s), numéro de fax, courriel, formule de politesse. Vérifiez auprès de votre section s'il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci.

ACTION URGENTE UNE DÉFENSEURE DES DROITS HUMAINS BATTUE EN PRISON

COMPLÉMENT D'INFORMATION Ho Thi Bich Khuong a déjà été incarcérée du fait de ses activités militantes. En mai 2005, le tribunal populaire du district de Ba Dinh, à Ha Noi, l'a condamnée à six mois d'emprisonnement pour « trouble à l'ordre public » en vertu de l'article 245 du Code pénal vietnamien. En avril 2007, elle a été arrêtée dans un cybercafé alors qu'elle lisait des informations de sources étrangères. Le tribunal populaire du district de Nam Dan (province de Nghe An) l'a condamnée à deux ans de prison pour « abus des libertés démocratiques aux fin d'empiéter sur les intérêts de l'État » en vertu de l'article 258 du Code pénal. En détention, elle a rédigé un journal, qui a été publié après sa libération en 2009. Elle y raconte au jour le jour le rude traitement auquel elle a été soumise en prison.

Après sa déclaration de culpabilité, en décembre 2011, Ho Thi Bich Khuong aurait également été battue et privée de soins médicaux adaptés au centre de détention de Nghi Kim (province de Nghe An), où elle se trouvait avant d'être transférée en juillet 2012 au camp 5 de la prison K4 (province de Thanh Hoa). Elle a notamment eu un bras cassé.

Au Viêt-Nam, les conditions d'incarcération sont généralement difficiles : l'alimentation est insuffisante et les soins médicaux sont limités. Selon un ancien prisonnier d'opinion, les prisonniers politiques sont soumis à une politique d'isolement, ce qui les expose à des mauvais traitements infligés par des surveillantes et des codétenus.

Nom : Ho Thi Bich Khuong Genre : femme

AU 344/12, ASA 41/003/2012, 3 décembre 2012

How you can help

AMNESTY INTERNATIONAL WORLDWIDE