Document - China: Falun Gong practitioners at risk of torture

Chine. Des adeptes du Falun Gong risquent d'être torturés

AU 152/12, ASA 17/013/2012, Chine 31 mai 2012

ACTION URGENTE

DES ADEPTES DU FALUN GONG RISQUENT D'ÊTRE TORTURÉS

Wang Xiaodong et sa sœur Wang Junling, pratiquants du Falun Gong, ont été placés en détention et risquent de subir des actes de torture et d'autres mauvais traitements. Ce sont des prisonniers d'opinion, incarcérés uniquement pour avoir exercé pacifiquement leurs droits à la liberté d'expression et d'association.

Wang Junling, aussi connue sous le nom de Wang Xiaomei, a été arrêtée le 26 mai à Cangzhou, dans la province du Hebei, dans le nord-est de la Chine, en raison des efforts qu'elle a déployés pour faire libérer son frère, Wang Xiaodong, incarcéré depuis le 25 février parce qu'il appartient au mouvement spirituel du Falun Gong.

Après le placement en détention de Wang Xiaodong, Wang Junling a activement cherché à faire libérer son frère, notamment en faisant signer une pétition aux membres de 300 familles de leur village natal, Zhouguantun, dans la province du Hebei, ce qui représente la quasi-totalité des familles du village. Ces villageois ont ensuite subi des pressions pour retirer leur soutien. Wang Junling a également publié une lettre ouverte sur Internet, ce qui lui a valu de recevoir des menaces. Elle s'est alors réfugiée dans la clandestinité. Fait inhabituel, cette pétition a été estampillée comme authentique par les membres du comité du village de Zhouguantun. La pétition comme la lettre auraient circulé en haut lieu au sein du gouvernement. Wang Junling a été arrêtée devant un bâtiment, à Cangzhou, où il semble qu'elle se cachait. Deux autres personnes, Kang Lanying et Tan Jianying, qui l'ont peut-être hébergée, ont été interpellées au même moment.

Wang Xiaodong, enseignant, se trouve au centre de détention de la ville de Botou depuis qu'il a été arrêté le 25 février par 40 policiers qui sont entrés chez lui sans mandat et ont saisi, entre autres, de l'argent liquide. Il a été inculpé d'être en possession d'un CD contenant des informations sur la pratique spirituelle du Falun Gong. Au bout de plusieurs tentatives, il semble que sa famille soit enfin parvenue à engager un avocat.

Dans les appels que vous ferez parvenir le plus vite possible aux destinataires mentionnés ci-après, en chinois, ou dans votre propre langue :

demandez la libération immédiate et sans condition de Wang Xiaodong et Wang Junling, à moins qu'ils ne soient inculpés d'infractions dûment reconnues par le droit international, car ce sont des prisonniers d'opinion, détenus uniquement pour avoir exercé pacifiquement leur droit à la liberté d'expression et d'association ;

engagez les autorités à veiller à ce que ni Wang Xiaodong ni Wang Junling ne soit victime d'actes de torture ou de mauvais traitements ;

exhortez-les à garantir qu'ils puissent consulter l'avocat de leur choix.

ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 12 JUILLET 2012 À :

Gouverneur de la province du Hebei

ZHANG Qingwu Zhuren

Hebeisheng Zhengfu

46 Weimingnandajie

Shijiazhuangshi 050051

Hebeisheng

République populaire de Chine

Courriel, via le site Internet : http://www.hebei.gov.cn/interaction/mail/index.jsp

Tél. : +86 0311 8790 8448

Formule d'appel : Dear Director,/ Monsieur le Directeur,

Premier ministre :

WEN Jiabao Guojia Zongli

The State Council General Office

2 Fuyoujie, Xichengqu

Beijingshi 100017

République populaire de Chine

Fax : +86 10 65961109 (c/o Ministère des Affaires étrangères)

Courriel : cnzongli@126.com

Formule d'appel : Your Excellency, / Monsieur le Premier ministre,

Copies à :

Maire de la ville de Botou

Xie Rongke Shizhang

Yuhuazhonglu

Cangzhoushi Botoushi

Hebeisheng 062150

Formule d'appel : Dear Mayor, / Monsieur le Maire,

***Merci de noter que seules les personnes parlant couramment le chinois peuvent contacter par téléphone le gouverneur du Hebei***

Veuillez également adresser des copies aux représentants diplomatiques de la Chine dans votre pays (adresse(s) à compléter) :

Nom(s), adresse(s), n° de fax ; courriel ; formule d'appel.

Vérifiez auprès de votre section s'il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci.

ACTION URGENTE

DES ADEPTES DU FALUN GONG RISQUENT D'ÊTRE TORTURÉS

INFORMATIONS GÉNÉRALES

Le Fa Lun Gong est un mouvement spirituel que de nombreuses personnes en Chine ont rejoint dans les années 1990. À la suite d'un rassemblement pacifique organisé sur la place Tiananmen en juillet 1999, les autorités ont interdit ce mouvement et lancé une longue campagne d'intimidation et de persécution. Les pratiquants qui ont été arrêtés ont été placés dans des hôpitaux psychiatriques ou des centres de « rééducation par le travail », une forme de détention administrative appliquée sans inculpation, ni jugement, ni contrôle d'une autorité judiciaire, condamnés à de lourdes peines de réclusion ou incarcérés dans des centres de détention spécialisés dont la mission est de « transformer » les pratiquants du Fa Lun Gong, en les obligeant à renoncer à leurs convictions religieuses, souvent au moyen d'actes de torture et d'autres mauvais traitements. La torture et les autres formes de mauvais traitements sont fréquentes en Chine, quel que soit le type de détention, bien que ce pays ait ratifié en 1988 la Convention des Nations unies contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants. Le Fa Lun Gong a recueilli des informations sur de nombreux décès de ses pratiquants en détention, qui seraient consécutifs à des actes de torture et d'autres mauvais traitements.

Les avocats qui prennent en charge des affaires politiquement sensibles, concernant notamment des pratiquants du Falun Gong, risquent de voir leurs licences révoquées. Il y a peu, le procureur a renvoyé l'affaire concernant Wang Xiaodong devant le Bureau de sécurité publique de la ville de Botou, en raison du manque de preuves. À la suite de la détention de Wang Xiaodong, sa mère, âgée, qui vit avec lui, se retrouve seule à prendre en charge le fils de Wang, âgé de sept ans.

Noms : Wang Xiaodong, Wang Junling.

Genre h/f : Wang Xiaodon : h, Wang Junling : f.

AU 152/12, ASA 17/013/2012, 31 mai 2012

image1.png

How you can help

AMNESTY INTERNATIONAL WORLDWIDE