Document - Guantánamo: Amnesty International responds to Military Commission Judge's ruling to drop Khadr charges

AMNESTY INTERNATIONAL

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Flash


Index AI : AMR 51/095/2007 (Public)

Bulletin n°  100

ÉFAI

4 juin 2007


Guantánamo. Réaction d’Amnesty International à la décision du juge d’une commission militaire d’abandonner les poursuites contre Omar Khadr



La juriste Jumana Musa, chargée depuis deux ans par Amnesty International d’assister aux audiences des commissions militaires à Guantánamo Bay, a fait la déclaration suivante en réaction à la décision qu’a prise ce lundi 4 juin le juge d’une commission militaire d’abandonner les poursuites à l’encontre d’Omar Khadr :


« Cette décision constitue le revers le plus significatif depuis que la Cour suprême a rejeté les premières commissions militaires. Elle montre que ces commissions doivent être supprimées et que le centre de détention de Guantánamo Bay doit être fermé immédiatement. La décision du juge fait apparaître clairement qu’il ne peut y avoir de procès équitable au sein d’un système qui se met en place au fur et à mesure qu’il fonctionne. Elle suscite de nouvelles questions sur le bien-fondé de la décision du gouvernement de George W. Bush et du Congrès de monter à la hâte de nouvelles entités judiciaires alors qu'il existe des tribunaux fédéraux pleinement opérationnels pouvant mener des procès équitables selon une procédure dûment établie. »


Pour de plus amples informations, consultez le rapport : Justice retardée et justice bafouée ? Les procès en vertu de la Loi relative aux commissions militaires

http://web.amnesty.org/library/Index/FRAAMR510442007





Document public

****************************************

Pour obtenir de plus amples informations, veuillez contacter le Service de presse d'Amnesty International à Londres, au +44 20 7413 5566

Amnesty International, 1 Easton St., Londres WC1X 0DW. Site : http://www.amnesty.org


How you can help

AMNESTY INTERNATIONAL WORLDWIDE