Document - USA: Where's the evidence (Postcard)

États-Unis. Où sont les preuves ?

OÙ SONT LES PREUVES ?

AMNESTY INTERNATIONAL

Document public

AMR 51/034/2012

AILRC-FR

Juillet 2012

Monsieur,

Le 17 avril 2012, vous avez déclaré qu’Albert Woodfox et Herman Wallace avaient été séparés des autres prisonniers parce qu’il fallait protéger le personnel de la prison, les autres détenus et les visiteurs. Où sont les preuves sur lesquelles repose cette affirmation ?

D’après les registres, aucun des deux hommes n’a commis d’infraction disciplinaire grave en plusieurs dizaines d'années. Les dossiers de la prison relatifs à leur santé mentale indiquent qu’ils ne représentent aucune menace ni pour eux-mêmes, ni pour autrui.

Dans un rapport récent, le rapporteur spécial de l’ONU sur la torture a condamné le placement à l'isolement prolongé comme étant une forme de torture ou de traitement inhumain et dégradant. Il y est fait référence à Albert Woodfox et à Herman Wallace.

M’associant aux plus de 67 000 autres personnes qui ont signé la pétition adressée au gouverneur Bobby Jindal, je vous prie instamment de mettre fin à l'isolement dans lesquels sont placés Albert Woodfox et Herman Wallace.

Veuillez agréer, Monsieur, l'expression de ma haute considération.

Nom :

Pays :

Secretary James M. LeBlanc

Louisiana Department of Public Safety and

Corrections

504 Mayflower St

Baton Rouge

LA 70802

États-Unis

image1.jpg

Des militants remettent au gouverneur de Louisiane une pétition signée par plus de 67 000 personnes dans 125 pays (17 avril 2012).

© Nicola Krebill (http://n.krebill.org)

How you can help

AMNESTY INTERNATIONAL WORLDWIDE