Document - Colombia: Trade unionists’ lives in danger in Colombia

Colombie. La vie de syndicalistes en danger

AU 239/12, AMR 23/029/2012 – Colombie 9 août 2012 9 août 2012

ACTION URGENTE

COLOMBIE. LA VIE DE SYNDICALISTES EN DANGER

La vie des syndicalistes Oscar Arturo Orozco et Wilson Jaramillo est en danger depuis qu'on a tiré sur leur voiture le 4 août dernier, dans le département de Caldas, en Colombie.

Oscar Arturo Orozco est le président de la section de Caldas de la Centrale unitaire des travailleurs (CUT), tandis que Wilson Jaramillo en est le secrétaire général. Ce jour-là, ils se rendaient en voiture de Manizales à la municipalité de Palestina, lorsque deux hommes à moto et plusieurs autres sur le bas-côté de la route leur ont tiré dessus. Plusieurs balles ont touché le véhicule mais les deux passagers n'ont pas été blessés. Ces deux hommes sont également membres du Mouvement national des victimes de crimes d'État (MOVICE) et du Syndicat colombien des travailleurs du secteur de l'électricité (SINTRAELECOL).

Oscar Arturo Orozco et Wilson Jaramillo étaient en route pour une réunion avec des pêcheurs du fleuve Arauca. Les pêcheurs locaux se plaignent de l'impact environnemental de la centrale hydroélectrique de Caldas sur leurs moyens de subsistance.

Depuis ces dernières années, des prospectus contenant des menaces de mort ont été laissés plusieurs fois dans les locaux du SINTRAELECOL, les plus récents datant de mi-juillet. On pouvait y voir des dessins de balles. Selon la CUT, 12 syndicalistes ont été tués en Colombie rien que depuis le début de cette année. L'agression visant le président et le secrétaire général de cette organisation survient alors que les autorités ont décidé de ne plus fournir de protection à Oscar Arturo Orozco, et que le budget du programme de protection du ministère de l'Intérieur a été revu à la baisse.

DANS LES APPELS QUE VOUS FEREZ PARVENIR LE PLUS VITE POSSIBLE AUX DESTINATAIRES MENTIONNÉS CI-APRÈS, en espagnol ou dans votre propre langue :

faites part de vos craintes quant à la sécurité d'Oscar Arturo Orozco et de Wilson Jaramillo, et exhortez les autorités à prendre des mesures efficaces afin de les protéger, dans le respect total de leurs souhaits ;

appelez-les à diligenter une enquête minutieuse et impartiale sur l'agression dont ces deux hommes ont été victimes, ainsi que sur les autres attaques ayant visé des membres de la section de Caldas de la CUT ;

engagez-les à rendre les conclusions publiques et à traduire les responsables présumés en justice ;

priez-les de démanteler les groupes paramilitaires qui continuent d'agir dans la région et de rompre leurs liens avec les forces de sécurité, conformément aux recommandations des Nations unies.

VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 20 SEPTEMBRE 2012 À :

Président de la Colombie

Juan Manuel Santos

Presidente de la República

Palacio de Nariño

Carrera 8 No.7-26, Bogotá, Colombie

Fax : +57 1 596 0631

Formule d'appel : Estimado Sr. Presidente Santos, / Monsieur le Président,

Ministre de l'Intérieur

Federico Rengifo Vélez

Ministerio del Interior

Carrera 8 No.7-26, Bogotá, Colombie

Formule d'appel : Estimado Sr. Ministro Renjifo, / Monsieur le Ministre,

Ministre de la Justice

Rafael Pardo Rueda

Ministerio de Trabajo

Carrera 14, No.99-33,

Bogotá, Colombie

Fax : +57 1 489 3900 extension 2320

Formule d'appel : Estimado Sr. Ministro Pardo, / Monsieur le Ministre,

Veuillez également adresser des copies aux représentants diplomatiques de la Colombie dans votre pays (adresse/s à compléter) :

nom(s), adresse(s), n° de fax, courriel, formule de politesse

Vérifiez auprès de votre section s'il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci.

ACTION URGENTE

COLOMBIE. LA VIE DE SYNDICALISTES EN DANGER

COMPLÉMENT D'INFORMATION

Les secteurs des mines, du pétrole, du gaz et de l'énergie font partie des industries les plus lucratives de Colombie. L'exportation de pétrole et des matières premières extraites des mines représente une source de revenus non négligeable pour le pays. La grande richesse de la Colombie en eau permet aussi à ce pays d'exploiter l'énergie hydroélectrique de façon significative. Une grande partie de l'électricité produite est exportée vers les pays voisins, ce qui constitue également une importante source de profits. Les ressources hydriques, minières, pétrolières et gazières, ainsi que la privatisation de parts importantes de ces industries, ont attiré de grandes entreprises multinationales dans le pays.

Les syndicalistes travaillant dans ces secteurs sont souvent victimes d'atteintes aux droits humains dans le cadre de conflits sociaux, lorsqu'ils font campagne contre les privatisations ou quand ils soutiennent des populations qui s'opposent à de grands projets, car elles estiment que ceux-ci menacent leurs moyens de subsistance.

Depuis 1986, 2 896 personnes ont été tuées, le plus souvent par les forces armées ou par des paramilitaires agissant avec le soutien de celles-ci. Par ailleurs, les guérilleros sont également responsables de la mort de plusieurs syndicalistes. Plus de 90 % de ces homicides demeurent impunis.

Noms : Oscar Arturo Orozco et Wilson Jaramillo

Genre : hommes

AU 239/12, AMR 23/029/2012, 9 août 2012

image1.png image2.png

How you can help

AMNESTY INTERNATIONAL WORLDWIDE