Document - Togo: Further information: Students arrested at demo released

Togo. Les étudiants arrêtés lors de manifestations ont été libérés


Informations complémentaires sur l'AU 97/12, AFR 57/003/2012, Togo 27 avril 2012


7ACTION URGENTE

LES ÉTUDIANTS ARRÊTÉS LORS DE MANIFESTATIONS ONT ÉTÉ LIBÉRÉS

Les étudiants togolais arrêtés le 28 mars et le 3 avril à la suite de manifestations à l'université de Kara ont été libérés.

Les étudiants Agnité Massama, Bitsioudi Birénam et Sidiba Mohamed, arrêtés le 28 mars à l'université de Kara, ont été libérés. Ils sont membres de l'Union nationale des élèves et étudiants du Togo. Un quatrième étudiant, Alinki M'claw, a été interpellé le 3 avril et a lui aussi été remis en liberté.

Ils avaient été inculpés d'« incitation à la révolte » pour avoir organisé une assemblée générale afin de débattre de la promesse non tenue par le gouvernement d'accorder des allocations en vue d'aider les étudiants et des bourses au mérite. Ils ont tous été libérés le 24 avril sans avoir comparu en justice.

Les universités de Kara et de Lomé ont été fermées pendant plusieurs semaines en raison des manifestations organisées par des étudiants pour réclamer davantage de financements. Le 21 mars, le gouvernement avait décidé de les rouvrir à la suite de pourparlers avec les responsables des universités et les associations étudiantes car la situation s'était apaisée. Les autorités avaient aussi décidé d'accorder des aides financières et des bourses, conformément à certaines demandes spécifiques. Pourtant, le 28 mars, les étudiants n'étaient toujours pas convaincus que les autorités tiendraient leurs promesses et de nouvelles manifestations ont eu lieu.



Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des appels. Aucune action complémentaire n'est requise.







Noms : Agnité Massama, Bitsioudi Birénam, Sidiba Mohamed, Alinki M'claw

Genre h/f: hommes


Ceci est la deuxième mise à jour de l'AU 97/12. Pour en savoir plus : www.amnesty.org/en/library/info/AFR57/002/2012/en




Informations complémentaires sur l'AU 97/12, AFR 57/003/2012, 27 avril 2012




How you can help

AMNESTY INTERNATIONAL WORLDWIDE