Document - Sudan: Further information: Last activist from January protests released

Soudan. Le dernier militant arrêté dans le cadre du mouvement de protestation de janvier a été libéré

Informations complémentaires sur l'AU 18/11 - AFR 54/018/2011 Soudan 7 juin 2011 Date: 7 June 2011

ACTION URGENTE

SOUDAN. LE DERNIER MILITANT ARRÊTÉ DANS LE CADRE DU MOUVEMENT DE PROTESTATION DE JANVIER A ÉTÉ LIBÉRÉ

Adil Ibrahim Karar, qui avait été arrêté lors des manifestations qui ont eu lieu au Soudan en janvier a été libéré le 29 mai. Tous les militants dont l ' arrestation à cette occasion était connue ont désormais été remis en liberté . Soupçonné d ' avoir voulu prendre part à une manifestation, Adil Ibrahim Karar avait été arrêté le 31 janvier à Omdurman.

Adil Ibrahim Karar, âgé de 56 ans, avait été interpellé dans une librairie à Omdurman le 31 janvier. Il faisait partie des 70 personnes ou plus ayant été arrêtées en relation avec le mouvement de protestation ayant débuté la veille.

Le 30 janvier, de grandes manifestations avaient eu lieu dans la capitale Khartoum ainsi qu'à Omdurman et dans les villes avoisinantes dans le nord du Soudan. À Khartoum, environ 2 000 personnes s'étaient réunies pour une manifestation pacifique. Le Service national de la sûreté et du renseignement (NISS) a réagi à coups de gaz lacrymogène, de matraque et d'arrestations massives. Selon certaines informations, ce service se serait rendu coupable d'actes de torture et d'autres formes de mauvais traitements à l'encontre des personnes arrêtées.

Adil Ibrahim Karar a été détenu sans avoir été inculpé. Il souffre d'asthme et de problèmes au dos mais n'a pas été autorisé à suivre un traitement médical ni à prendre de médicaments contre la douleur.

Arrêtés par le NISS le 27 avril, l'épouse et deux enfants âgés de 13 et 18 ans d'Adil Ibrahim Karar ont été remis en liberté au bout de neuf heures. Ils ont été ensuite menacés et harcelés par la police qui a fouillé leur domicile à deux reprises.

La famille d ' Adil Ibrahim Karar a exprimé sa reconnaissance envers tous ceux qui sont intervenus en sa faveur . Aucune action complémentaire n ' est requise de la part du réseau Actions urgentes.

Ceci est la quatrième mise à jour de l'AU 18/11. Pour plus d'informations : http://www.amnesty.org/fr/library/info/AFR54/005/2011/fr.

Informations complémentaires sur l'AU 18/11, AFR 54/018/2011 - Soudan

Soudan. Le dernier militant arrêté dans le cadre du mouvement de protestation de janvier a été libéré

How you can help

AMNESTY INTERNATIONAL WORLDWIDE