Document - Sudan: Further information: Sudanese youth activists released

Soudan. Libération de jeunes militants soudanais

Informations complémentaires sur l'AU 37/12, AFR 54/008/2012 – Soudan 10 février 2012

ACTION URGENTE

LIBÉRATION DE JEUNES MILITANTS SOUDANAIS

Les six membres du mo uvement étudiant Girifna qui avaient été arrêtés le 25 janvier ont été libérés de la prison de Kober, à Khartoum (Soudan). Certains de leurs proches ont remercié les militants d ' Amnesty International pour leur action.

Amar Dirar, Nagi Musa, Gazi Eltayeb, Mohamed Mahjoub, Sharif Kamal et Omar Hamid ont été arrêtés le 25 janvier par des agents du Service national de la sûreté et du renseignement après avoir participé à un forum public organisé par Girifna (« On en a marre ! ») à Omdurman (Soudan). Ce rassemblement avait pour objet de commémorer le massacre de membres de l'ethnie béja, perpétré en 2005 à Port-Soudan, et de débattre de la situation des droits humains dans l'est du Soudan.

Le 29 janvier, les six militants dont les noms sont mentionnés plus haut ont été transférés à la prison de Kober, où ils ont été détenus sans inculpation et privés de tout contact avec des avocats et leurs familles pendant près de deux semaines.

Mohamed Mahjoub, libéré le 6 février, aurait été victime d'actes de torture et d'autres mauvais traitements en détention. Amar Dirar, Nagi Musa, Gazi Eltayeb, Sharif Kamal et Omar Hamid ont été libérés successivement les 8 et 9 février.

Le mouvement Girifna a été créé en octobre 2009, à l'approche des élections présidentielle et parlementaire de 2010, pour faire campagne contre le président Omar el Béchir et le Congrès national – parti au pouvoir au Soudan.

Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des appels. Aucune action complémentaire n ' est requise.

Ceci est la première mise à jour de l'AU 37/12. Pour en savoir plus : http://www.amnesty.org/fr/library/info/AFR54/006/2012/fr.

Noms : Amar Dirar, Nagi Musa, Gazi Eltayeb, Mohamed Mahjoub, Sharif Kamal et Omar Hamid

Genre : hommes

Informations complémentaires sur l'AU 37/12, AFR 54/008/2012, 10 février 2012

How you can help

AMNESTY INTERNATIONAL WORLDWIDE