Document - Equatorial Guinea: Further Information on torture/ denial of medical treatment


ACTION URGENTE


DOCUMENT PUBLIC Index AI : AFR 24/006/2009 – ÉFAI

30 mars 2009


Action complémentairesur l'AU 79/09 (AFR 24/003/2009, 19 mars 2009) – Torture / Privation de soins médicaux

GUINÉE ÉQUATORIALE Epifanio Pascual Nguema Alogo (h)

José Eworo Mba (h)



La police a accepté qu'Epifanio Pascual Nguema Alogo bénéficie de soins médicaux. Le 23 mars, il a été transféré dans un centre de santé de Bata, où il est actuellement soigné pour ses blessures causées par des actes de torture. Son état de santé s'améliore : il ressent moins de douleurs et la quantité de sang dans ses urines a diminué. Il devrait rester hospitalisé au moins jusqu'au 10 avril. Il demeure officiellement en état d'arrestation, mais n'est pas sous la surveillance de la police. Cependant, un militaire lui rend visite régulièrement pour s'assurer, semble-t-il, qu'il est toujours là et pour suivre son rétablissement.


Amnesty Internationalsait maintenant que José Eworo Mba possède la double nationalité espagnole et équato-guinéenne, et qu'il est agent de sécurité dans sa ville de résidence, en Espagne. Il a été arrêté deux jours après son arrivée à Bata. Les policiers ont confisqué ses papiers d'identité ; ils lui ont depuis rendu son passeport mais ont conservé le badge d'identification émis par l'entreprise pour laquelle il travaille et qui, selon eux, est une carte de police espagnole. Outre les allégations d'espionnage pour le compte du gouvernement espagnol, la police a accusé José Eworo Mba de vol, sans préciser ce qu'il aurait volé.Amnesty International ignore s'il reçoit des soins médicaux pour son diabète.


ACTION RECOMMANDÉE :dans les appels que vous ferez parvenir le plus vite possible aux destinataires mentionnés ci-après (en espagnol ou dans votre propre langue) :

- réjouissez-vous du fait qu'Epifanio Pascual Nguema Alogo soit actuellement pris en charge dans un centre de santé, et exhortez les autorités à veiller à ce que José Eworo Mba et lui bénéficient de tous les soins médicaux dont ils pourraient avoir besoin ;

- exprimez votre préoccupation à l'idée qu'Epifanio Pascual Nguema Alogo et José Eworo Mba soient maintenus en détention sans inculpation au poste de police central de Bata, et engagez les autorités à les inculper sans délai d'une infraction dûment reconnue par la loi, ou bien à les libérer ;

- dites-vous inquiet au vu des informations indiquant qu'Epifanio Pascual Nguema Alogo a été torturé, et priez instamment les autorités de diligenter une enquête indépendante et de déférer les responsables présumés à la justice ;

- exhortez les autorités à prendre les mesures nécessaires pour que ces hommes soient traités avec humanité et protégés contre toute forme de torture ou d'autres mauvais traitements.


APPELS À :


Président de la République :

General Teodoro Obiang Nguema Mbasogo

Presidente de la República

Gabinete del Presidente de la República, Malabo, Guinée équatoriale

Fax : +240 09 3313/ 3334

Formule d'appel : Excelencia, / Monsieur le Président,


Procureur général :

SeñorDon José Oló Obono

Fiscal General de la República, Fiscalía General de la República, Malabo, Guinée équatoriale

Fax : +240 09 1338

Formule d'appel : Señor Fiscal, / Monsieur le Procureur général,


Ministre de la Sécurité nationale :

Señor Don Nicolás Obama Nchama

Ministro de Seguridad Nacional, Dirección General de Seguridad Nacional, Malabo, Guinée équatoriale

Fax : +240 09 8259

Formule d'appel : Señor Ministro,/ Monsieur le Ministre,


COPIES À :


Ministre des Affaires étrangères :

Pastor Michá Ondó Bile

Ministro de Asuntos Exteriores y Cooperación Internacional

Ministerio de Asuntos Exteriores y Cooperación Internacional, Malabo, Guinée équatoriale

Fax : +240 09 3132

+240 09 2320


Vice-Premier ministre chargé des droits humains :

Salomón Nguema Owono

Vice-Primer Ministro 2°.Encargado de Asuntos Sociales y Derechos Humanos

Gabinete del Vice-Primer Ministro

Malabo

Guinée équatoriale


ainsi qu'aux représentants diplomatiques de la Guinée équatoriale dans votre pays.


PRIÈRE D'INTERVENIR IMMÉDIATEMENT.APRÈS LE 11 MAI 2009, VÉRIFIEZ AUPRÈS DE VOTRE SECTION S'IL FAUT ENCORE INTERVENIR. MERCI.


How you can help

AMNESTY INTERNATIONAL WORLDWIDE