Guinée équatoriale. Détention d'une figure de l'opposition. Amnesty International craint que le militantisme de cet homme, et non une affaire médicale, n'en soit le véritable motif

By Amnesty International, , Index number: AFR 24/002/2012

La détention sans inculpation de Wenceslao Mansogo Alo, un médecin également défenseur des droits humains et membre de l'opposition bien connu en Guinée équatoriale, depuis plus de cinq jours à la suite du décès d'une patiente au cours d'une intervention chirurgicale est une source de grande préoccupation, ont déclaré Human Rights Watch et Amnesty International mercredi 15 février. Les deux organisations demandent sa libération immédiate.

Choose a language to view report