تقرير منظمة العفو الدولية لعام  2013
حالة حقوق الإنسان في العالم

بيان صحفي

21 يونيو 2013

Turquie. Les violences policières menacent les marches des fiertés sur la place Taksim

Après des semaines de manifestations réprimées avec violence, le gouvernement turc a déclaré que les rassemblements publics ne seront plus tolérés place Taksim, dans le centre d'Istanbul, ce qui risque de remettre en cause les marches des fiertés prévues les dimanches 23 et 30 juin, a déclaré Amnesty International vendredi 21 juin.

L'organisation estime que le fait d'interdire les rassemblements pacifiques dans l'un des lieux les plus symboliques d'Istanbul constitue une attaque grave contre la liberté de réunion. Les autorités turques doivent faire marche arrière et renoncer à cette restriction.

« La communauté des lesbiennes, gays, bisexuels, transgenres et intersexués (LGBTI) se bat depuis des années pour faire accepter et respecter les marches des fiertés, qui se sont bien déroulées ces dernières années, sans que la police n'ait à intervenir. Les faire capoter maintenant représenterait un sérieux revers pour la liberté de réunion en Turquie », a souligné John Dalhuisen, directeur du programme Europe et Asie centrale d'Amnesty International.

Les militants LGBTI en Turquie avaient prévu des marches des fiertés les deux prochains dimanches, les 23 et 30 juin.

Ces marches font suite à plusieurs semaines durant lesquelles la police a fait usage à maintes reprises d'une force excessive contre des manifestants pacifiques sur la place Taksim.

AI Index: PRE01/303/2013
المنطقة أوربا وأسيا الوسطى
البلد تركيا
For further information, contact مكتب الإعلام الدولي

مكتب الإعلام الدولي

هاتف : +44 (0) 20 7413 5566
الساعة 9:30 حتي 17:00 بتوقيت جرينتش يوم الاثنين الى الجمعة
هاتف : +44 (0) 777 847 2126
الخط المفتوح 24 ساعة في اليوم
فاكس : +44 (0) 20 7413 5835
مكتب الإعلام الدولي
Peter Benenson House
1 Easton Street
London
WC1X 0DW
بريطانيا
لمتابعة المكتب الدولي للاعلام على تويتر
@amnestypress