تقرير منظمة العفو الدولية لعام  2013
حالة حقوق الإنسان في العالم

3 مايو 2013

Les Maldives doivent commuer les condamnations à mort prononcées contre deux mineurs délinquants déclarés coupables de meurtre

Les Maldives doivent commuer les condamnations à mort prononcées contre deux mineurs délinquants déclarés coupables de meurtre
Amnesty International s’oppose à la peine de mort en toutes circonstances, sans exception.

Amnesty International s’oppose à la peine de mort en toutes circonstances, sans exception.

© Amnesty International


Les Maldives s’aventurent sur un terrain nouveau et dangereux – recourir à la peine de mort afin de punir des crimes imputés à des mineurs est alarmant.
Source: 
Polly Truscott, directrice adjointe du programme Asie-Pacifique d’Amnesty International.

Les autorités des Maldives doivent commuer les condamnations à la peine capitale prononcées contre deux jeunes gens jeudi 2 mai pour un meurtre qu’ils auraient commis alors qu’ils étaient mineurs, et suspendre leur possible exécution, a déclaré Amnesty International.

Ils ont été reconnus coupables par le tribunal pour enfants de Malé, la capitale, pour une affaire d'homicide à l’arme blanche en réunion en février. Ces deux garçons, qui sont désormais majeurs, nient apparemment les faits.

« Les autorités maldiviennes bafouent le droit international, qui prévoit l’inapplicabilité de la peine de mort aux personnes déclarées coupables d’un crime commis alors qu’elles étaient mineures », a expliqué Polly Truscott, directrice adjointe du programme Asie-Pacifique d’Amnesty International.

Les Maldives sont partie à deux traités des Nations unies, le Pacte international relatif aux droits civils et politiques, et la Convention relative aux droits de l'enfant, qui interdisent le recours à la peine capitale pour les crimes commis par des personnes mineures.

« Les autorités doivent immédiatement annuler ces condamnations à mort, et le parquet doit s’abstenir de requérir ce châtiment dans le cadre d’éventuels appels », a souligné Polly Truscott.

« Toutes les autres condamnations à mort doivent être commuées, et un moratoire officiel sur les exécutions doit être établi en vue de l’abolition de la peine capitale.

« Les Maldives s’aventurent sur un terrain nouveau et dangereux – recourir à la peine de mort afin de punir des crimes imputés à des mineurs est alarmant. »

La famille de la victime aurait précédemment demandé à la cour de prononcer cette peine. Les deux jeunes gens ont 90 jours pour interjeter appel auprès de la Haute Cour.

Un autre garçon a, semble-t-il, été acquitté faute de preuves tandis que plusieurs autres ont également été inculpés de meurtre en relation avec cette agression.

« Amnesty International s’oppose à la peine de mort en toutes circonstances, sans exception. Aucun élément convaincant ne prouve que ce châtiment ait un effet dissuasif sur la criminalité », a poursuivi Polly Truscott.

حملات

Abolish the death penalty  

موضوعات

الأطفال 
عقوبة الإعدام 

البلد

ملديف 

المنطقة

آسيا والباسيفك 

Follow #maldives @amnestyonline on twitter

أخبار

27 أكتوبر 2014

 أن إخلاء سبيل رجل أمضى 19 عاما تحت طائلة الإعدام في نيجيريا بعد أن كان على بعد ثوانٍ السنة الماضية من تنفيذ الحكم فيه ليشير بشكل مؤلم إلى الوحشية والجور الكامنين في... Read more »

30 أكتوبر 2014

صرحت منظمة العفو الدولية اليوم بأنه يتعين أن تكون الذكرى الرابعة لمقتل زعيم محلي مجاهر برأيه في ولاية مارانها دعوة توقظ الحكومة البرازيلية لتعالج على وجه السرعة العنف... Read more »

29 أكتوبر 2014

 إن الحكم بإعدام شخصية معارضة بارزة في بنغلاديش لن يحقق العدالة للملايين من ضحايا حرب الاستقلال

 

Read more »
30 أكتوبر 2014

أن قرار محكمة استئناف لندن الصادر اليوم والذي يسمح بالمضي قدماً في دعوى قضائية تتعلق بالنقل غير القانوني والتعذيب وغيره من ضروب المعاملة السيئة، يضع المسؤولية على حكومة... Read more »

30 أكتوبر 2014

الميليشيات والجماعات المسلحة الخارجة عن القانون من جميع أطراف الصراع في غرب ليبيا تقوم بعمليات انتهاكات عنيفة لحقوق الإنسان، بما في ذلك جرائم الحرب، وفقاً لإحاطة جديدة من... Read more »