تقرير منظمة العفو الدولية لعام  2013
حالة حقوق الإنسان في العالم

22 فبراير 2006

Les mesures du gouvernement britannique dans la 'guerre contre le terrorisme' suscitent des risques de torture

Les mesures du gouvernement britannique dans la 'guerre contre le terrorisme' suscitent des risques de torture
"Cher M. Tony Blair... Pouvez-vous répondre à ma question? Pourquoi mon papa est-il en prison? Pourquoi est-il loin à Guantánamo Bay?" Lettre d'Anas al Banna, fils de Jamil al Banna, au Premier ministre britannique.

Jamil al Banna, un Jordanien, et Bisher al Rawi, un Irakien, sont tous deux résidents au Royaume-Uni. Ils ont été arrêtés en Gambie en 2002, transférés vers une base américaine en Afghanistan, puis envoyés à Guantánamo. Les autorités britanniques ont joué un rôle dans leur transfert illégal aux mains des États-Unis. Jusqu’à présent, le gouvernement britannique a refusé d’entreprendre des démarches en faveur de ces deux hommes et d’un autre résident, le Libyen Omar Deghayes. Cette décision fait actuellement l’objet d’un examen judiciaire.

Le gouvernement britannique a également refusé d’intervenir en faveur d’au moins cinq autres résidents, qui sont toujours détenus à Guantánamo.

Bien que Tony Blair ait déclaré que Guantánamo représente «une anomalie dont il faudra s’occuper à un moment ou à un autre», ces paroles n’ont pas été suivies de mesures énergiques de la part du gouvernement. Les autorités britanniques devraient pourtant s’opposer au scandale que constitue Guantánamo et demander la fermeture du centre de détention situé sur la base navale américaine.

Par ailleurs, le gouvernement du Royaume-Uni tente de remettre en question l’interdiction absolue de la torture, en cherchant à transférer des personnes qu’il qualifie de «terroristes internationaux présumés» et de «menaces pour la sécurité nationale» dans des lieux où elles courraient des risques importants d’être victimes de torture ou d’autres mauvais traitements.

Pour ce faire, il négocie des «assurances diplomatiques» – dans le cadre d’accords bilatéraux – avec les gouvernements de pays où la torture et les mauvais traitements sont un problème chronique. Le Royaume-Uni a ainsi signé des mémorandums d’accord avec la Jordanie, la Libye et le Liban, et il est actuellement en négociation avec l’Algérie et l’Égypte.

La politique et les pratiques britanniques ont pour effet de donner le «feu vert» aux autres États en matière de violations des droits humains. Le rapport United Kingdom – Human rights: a broken promise (dont il existe un résumé en français, intitulé Royaume-Uni. Droits humains: la promesse violée) examine les conséquences des mesures antiterroristes britanniques, à la fois au Royaume-Uni et à l’étranger.

Depuis les attentats du 11 septembre 2001, les autorités britanniques ont adopté une série de lois qui contiennent des dispositions contraires aux normes internationales, et leur application conduit à de graves atteintes aux droits humains et menace l’indépendance de la justice. S’il était adopté, le nouveau projet de loi relatif au terrorisme qui est actuellement à l’étude au Parlement porterait atteinte au droit à la liberté, notamment en matière d’expression et d’association, ainsi qu’au droit de bénéficier d’un procès équitable.

للمزيد من المعلومات

Royaume-Unit: Droits humains : la promesse violée (Rapport, 23 février 2006)

 

موضوعات

الاحتجاز 

البلد

الأردن 
لبنان 
بريطانيا 

المنطقة

أوربا وأسيا الوسطى 

حملات

الأمن مع حقوق الإنسان 

@amnestyonline on twitter

أخبار

15 يناير 2015

تشير الصور الملتقطة بالأقمار الصناعية التي نشرتها منظمة العفو الدولية اليوم إلى وجود أدلة دامغة وصادمة على حجم الهجوم الذي شنه مسلحو بوكو حرام على بلدتي باغا ودوروم باغا... Read more »

08 ديسمبر 2014

عشية تصويت مجلس الشيوخ الأمريكي على قانون عسكري رئيسي يوم الثلاثاء، قالت منظمة العفو الدولية أن الكونغرس الأمريكي يخاطر بتزويد دفعات جديدة من السلاح للقوات والجماعات المسلحة... Read more »

19 يناير 2015

دعت منظمة العفو الدولية حكومتي أستراليا وبابوا غينيا الجديدة إلى حماية حقوق ورفاه طالبي اللجوء الذين يحتجون حالياً على اعتقالهم في مركز احتجاز جزيرة مانوس

... Read more »

16 يناير 2015

 إن سلسلة مما لا يقل عن 69 عملية اعتقال في فرنسا هذا الأسبوع بتهمة "الدفاع عن الإرهاب" الغامضة تشكل مجازفة بانتهاك حرية التعبير

 

Read more »
23 يناير 2015

من المرجح أن يتم تعليق جَلد رائف بدوي المزمع اليوم الجمعة بعد أن أوصت لجنة طبية بعدم تنفيذ الجولة الثانية من الجلدات بحقه لأسباب صحية.  وأخضعت اللجنة المؤلفة من... Read more »