04 مايو 2011
Il faut cesser de protéger les coupables et mettre fin à l'injustice militaire au Mexique

« Le mal que m'a fait le gouvernement, rien ne pourra le réparer, il fera partie de ma vie pour toujours et je n'oublierai jamais ce qui s'est passé. J'exige la justice. J'exige que le gouvernement reconnaisse publiquement que ce sont les militaires qui ont abusé de moi. »
Valentina Rosendo, janvier 2009

Valentina Rosendo Cantú et Inés Fernández Ortega, deux femmes indigènes, ont toutes les deux été violées par des éléments de l'armée mexicaine en 2002. Comme elles n'ont pas obtenu justice au Mexique, elles ont saisi la Cour interaméricaine des droits de l'homme, qui leur a donné raison en 2010. Cette affaire est l'une des quatre pour lesquelles la Cour interaméricaine des droits de l'homme a rendu des arrêts contre le Mexique, depuis novembre 2009, du fait de violations flagrantes des droits fondamentaux commises par des militaires.

La Cour a ordonné aux autorités mexicaines d'ouvrir des enquêtes en bonne et due forme sur les faits et d'introduire des réformes au sein de l'appareil judiciaire militaire afin que les affaires impliquant des violations des droits humains commises par des militaires ne soient jamais jugées par des tribunaux militaires mais traitées par la justice civile.

Amnesty International milite aux côtés des victimes et de leurs familles pour appeler les autorités mexicaines à retirer aux juridictions militaires leur compétence dans les affaires de violations des droits humains commises par des membres des forces armées.

Le cycle de l'impunité qui, depuis si longtemps, prive les victimes de violations des droits humains et leurs familles de leur droit à la vérité, à la justice et à des réparations doit s'arrêter.

Signez notre pétition adressée au président Calderón pour lui demander de réformer l'appareil judiciaire militaire au Mexique et de veiller à ce que toutes les affaires d'atteintes aux droits humains soient traitées par les autorités civiles.

560
عدد التحركات التي تم القيام بها

بادر بالتحرك

Campaign has expiredCette action est fermée. Merci pour votre soutien
Veuillez envoyer un courriel au président mexicain, Felipe Calderón, pour lui demander de réformer l'appareil judiciaire militaire au Mexique.
663,117
إجمالي عدد التحركات
التي بادر بها أشخاص مثلك