16 مارس 2011
L'eau, c'est un droit humain : il faut mettre fin à la discrimination que subissent les Roms en Slovénie

En Slovénie, comme dans le reste de l'Europe, près de 100 % de la population a accès à une eau potable saine.

Pourtant, aujourd'hui, nombre de communautés roms doivent se battre pour se procurer des quantités d'eau limitées pour boire, cuisiner et se laver. Ce n'est ni un hasard, ni un choix, mais le fruit de la discrimination.

Silvana Hudorovac et sa famille vivent dans un quartier rom informel près de Ponova vas, sans eau ni installations sanitaires. Elle a raconté à Amnesty International :

« Nous devons utiliser l'eau de la rivière, qui est très sale. Les enfants souffrent de vomissements et de diarrhées. On ne nous laisse pas prendre de l'eau au tuyau qui est dans le cimetière, ni à la station d'essence, et on nous dit “ Vous, les Tsiganes, allez-vous en ”. »

Il s'agit, parmi tant d'autres, d'un quartier rom isolé, où les habitants ne disposent pas d'un accès satisfaisant à l'eau, à l'assainissement ni à d'autres services essentiels comme l'électricité. De nombreux Roms se voient refuser l'accès à ces services publics vitaux au motif que leurs habitations se trouvent dans des « quartiers illégaux ».

Cependant, la discrimination généralisée qui touche les Roms dans les villes de Slovénie leur laisse bien souvent comme unique option de vivre dans ces quartiers. Les autres communautés et les autorités locales empêchent les familles roms de s'installer dans leur secteur. En outre, les logements sociaux sont quasi inexistants.

Passez à l'action pour Silvana, sa famille et tous les Roms qui vivent en Slovénie.

Le logement, l'eau et l'assainissement sont des droits fondamentaux. Appelez le gouvernement slovène à faire respecter ces droits pour tous en Slovénie, sans discrimination.

Monsieur le Premier ministre,

Je suis vivement préoccupé(e) par le fait que de nombreuses communautés roms en Slovénie sont privées des droits à un logement convenable, à l'eau et à l'assainissement.

Je vous prie instamment de :

  • garantir immédiatement l'approvisionnement en eau potable dans tous les quartiers informels, à savoir au moins la quantité minimale nécessaire à un usage personnel et domestique, ainsi que la réalisation d'un niveau minimum d'assainissement adapté ;
  • garantir la sécurité d'occupation à tous les habitants des quartiers informels et proposer des solutions de relogement, en consultation avec les communautés roms touchées, en évitant de forger une nouvelle ségrégation ;
  • remédier à la discrimination à laquelle les Roms sont en butte au quotidien, notamment en matière d'accès au logement, et de proposer des voies de recours utiles à toutes les victimes d'atteintes aux droits humains.

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Premier ministre, l'expression de ma haute considération.

2433
عدد التحركات التي تم القيام بها

بادر بالتحرك

Campaign has expiredMerci de votre appui, cette action est maintenant fermée.
663,122
إجمالي عدد التحركات
التي بادر بها أشخاص مثلك