تقرير منظمة العفو الدولية لعام  2013
حالة حقوق الإنسان في العالم

20 مايو 2010

Malawi : un couple est condamné à une peine de 14 ans de travaux forcés pour «outrage aux bonnes mœurs»

Malawi : un couple est condamné à une peine de 14 ans de travaux forcés pour «outrage aux bonnes mœurs»

La condamnation à 14 années de travaux forcés prononcée contre un couple de Malawiens déclarés coupables d'« outrage aux bonnes mœurs » et d'« actes contre nature » est un scandale, a déclaré Amnesty International ce jeudi 20 mai 2010.

Steven Monjeza et Tiwonge Chimbalanga ont été appréhendés par la police le 28 décembre 2009 à Blantyre, deux jours après leur cérémonie de fiançailles organisée dans la communauté urbaine de Chirimba, dans le sud de la ville.

« Cette sentence adresse un message fort et inacceptable selon lequel le système judiciaire du Malawi apporte une caution légale à la discrimination, a déploré Michelle Kagari, directrice adjointe du programme Afrique d'Amnesty International.

« Steven Monjeza et Tiwonge Chimbalanga n'auraient jamais dû être arrêtés ni poursuivis. C'est tout simplement scandaleux qu'ils aient été condamnés à une peine de 14 années de travaux forcés. »

Les accusés auraient subi des actes de torture et d'autres mauvais traitements. Ils ont rapporté à leurs avocats qu'ils avaient été battus par les policiers durant leur détention.

« Nous allons continuer à faire campagne sur cette affaire et travaillerons sans relâche afin qu'ils soient libérés sans condition dès que possible », a poursuivi Michelle Kagari.

Amnesty International a adopté Steven Monjeza et Tiwonge Chimbalanga en tant que prisonniers d'opinion et a demandé à plusieurs reprises leur libération immédiate et inconditionnelle.

Le fait de poursuivre en justice des personnes en raison de leur orientation sexuelle ou de leur identité de genre réelle ou présumée est prohibé par les traités que le Malawi a ratifiés, en particulier par le Pacte international relatif aux droits civils et politiques (PICDP), la Charte africaine des droits de l'homme et des peuples et la Constitution du Malawi.

En vertu de ces traités, le Malawi est légalement tenu de respecter et de protéger le droit de vivre libre de toute discrimination, les droits à la liberté de conscience et d'expression, ainsi que le droit à la vie privée – des droits humains que le Malawi a bafoués en prononçant ce jugement.

للمزيد من المعلومات

Malawi. Les autorités doivent relâcher un couple déclaré coupable d'« outrage aux bonnes mœurs » (nouvelle, 18 mai 2010)
Malawi : il faut libérer deux hommes devant être jugés pour « outrage aux bonnes mœurs » (nouvelle, 22 mars 2010)

موضوعات

الاحتجاز 
حرية التعبير 
سجناء الرأي 
الميول الجنسية وهوية النوع الجنسي 

البلد

ملاوي 

المنطقة

أفريقيا 

@amnestyonline on twitter

أخبار

20 نوفمبر 2014

قالت منظمة العفو الدولية إنه يتعين على سلطات المملكة المتحدة أن تطلق تحقيقا طال انتظاره في دور إحدى الشركات البريطانية في واحدة من أسوأ حوادث إلقاء النفايات السامة في... Read more »

30 أكتوبر 2014

صرحت منظمة العفو الدولية اليوم بأنه يتعين أن تكون الذكرى الرابعة لمقتل زعيم محلي مجاهر برأيه في ولاية مارانها دعوة توقظ الحكومة البرازيلية لتعالج على وجه السرعة العنف... Read more »

12 نوفمبر 2014

قالت منظمة العفو الدولية لقد تهرب الشركة الكيميائية الأميركية العملاقة داو من المثول أمام العدالة مرة أخرى اليوم من خلال عدم الانصياع لاستدعاء المحكمة الهندية لها بشأن... Read more »

20 نوفمبر 2014

في تقرير جديد يصدر اليوم قالت منظمة العفو الدولية إن فشل المجتمع الدولي في التعامل مع العدد المتنامي للاجئين السوريين الذي يفرون إلى تركيا أدى إلى اندلاع أزمة غير مسبوقة... Read more »

20 نوفمبر 2014

في تقرير جديد يصدر اليوم قالت منظمة العفو الدولية إن فشل المجتمع الدولي في التعامل مع العدد المتنامي للاجئين السوريين الذي يفرون إلى تركيا أدى إلى اندلاع أزمة غير مسبوقة... Read more »