Turquie. Amnesty International demande instamment à la Turquie d'enquêter sur les allégations de torture et mauvais traitements de mineurs, d'accorder des réparations et de veiller à la réinsertion des jeunes mineurs détenus au titre des lois anti-terroristes et de garantir la liberté d'expression

Turquie. Amnesty International demande instamment à la Turquie d'enquêter sur les allégations de torture et mauvais traitements de mineurs, d'accorder des réparations et de veiller à la réinsertion des jeunes mineurs détenus au titre des lois anti-terroristes et de garantir la liberté d'expression

تنزيل:
رقم الوثيقة: EUR 44/022/2010
تاريخ النشر: 29 سبتمبر 2010
التصنيفات: تركيا

Amnesty International salue les récents amendements apportés par la Turquie à ses lois anti-terroristes, qui mettent fin à la possibilité de poursuivre des mineurs en justice et de les juger selon le code pénal applicable aux adultes, répondant ainsi aux recommandations émises lors de son examen périodique universel. L'organisation salue également l'engagement de la Turquie à veiller à ce que les manifestants mineurs déjà jugés et condamnés au titre de ces lois voient leurs condamnations annulées. Dans de nombreux dossiers toutefois, les tribunaux turcs ont interprété ces amendements de telle sorte que ces jeunes mineurs sont toujours en prison. Amnesty International demande instamment au gouvernement de donner des directives aux tribunaux afin de garantir l'application pleine et effective des lois anti-terroristes telles qu'elles ont été amendées.


تتوفر هذه الوثيقة باللغات التالية:

إنجليزية:
أسبانية:
عربية: